Recherche

Les Beacons de deuxième génération arrivent... déjà!

Publié par le | Mis à jour le
Les Beacons de deuxième génération arrivent... déjà!

Alors même que la technologie Beacon est encore en phase de test dans de nombreux magasins et lieux publics, une nouvelle balise arrive sur le marché, plus mince et surtout parfaitement mobile.

  • Imprimer

Dans la foulée du lancement par Apple, en fin d'année dernière, de la technologie iBeacon, l'Américain Estimote avait mis sur le marché des balises design et colorées qui ont fait son succès (voir photo ci-dessous). Aujourd'hui, Estimote revient sur les devants de la scène avec de nouvelles balises, toujours aussi colorées, mais plus fines (3 mm en leur point le plus épais), adhésives et surtout, qui fonctionnent en état de mobilité.

Les 1ères balises d'Estimote

Les 1ères balises d'Estimote

Comme leurs soeurs aînées, ces nouvelles balises, baptisées "Nearables" (near = proche), utilisent le Bluetooth basse consommation (BLE) et, en lien avec une appli dédiée, permettent la réception de messages personnalisés grâce à une géolocalisation indoor. Jusque-là, rien de nouveau.

À la fois Beacon et objet connecté

La véritable innovation de ces balises réside dans leur mobilité. Leur surface adhésive se fixe à n'importe quel support, sur un sac à main, un pot de fleur, un article en vente en magasin... Le champ des possibles est presque sans limite. Le Beacon devient un objet connecté, et même augmenté. Car à la différence d'un produit finalement assez proche, la Mother de Sen.se, "les Nearables, grâce à la technologie Beacon, ont la capacité de réveiller votre smartphone", explique Hermann Angoula, cofondateur de SmartBeacon.

Exemples et démonstration avec la vidéo suivante, réalisée par Estimote.


Un Beacon mass market

Comme le montre la vidéo du fabricant, les Nearables font entrer la technologie Beacon dans la sphère privée. Activité sportive, rendez-vous, localisation d'objets personnels, la balise suit son propriétaire dans toutes ses activités et ses déplacements. Mais comme son aînée, elle a aussi un usage professionnel et remonte de la data au détaillant, par exemple, qui ne l'installe plus seulement sur un mur ou un comptoir, mais sur l'objet lui-même.

"Si je trouve l'approche géniale, ajoute Hermann Angoula, parce qu'en se déplaçant, on va créer d'autres comportements, je suis quand même sceptique quant à l'utilisation. Prenez le sac à main par exemple, chaque fois que vous vous en éloignerez, vous allez recevoir une alerte? Ou alors, il faudra désactiver l'application. En plus, il y a déjà des applications qui suivent vos activités sportives. Idée géniale, oui, mais est-ce vraiment utile?"

La sortie d'un nouveau modèle de Beacon confirme en tout cas que la technologie est intéressante. Et devient plus abordable puisque la boîte de 10 Nearables coûte 99 US dollars, contre 99 US dollars la boîte de seulement trois balises d'origine. En revanche, la batterie, point faible des balises Estimote, n'est toujours pas rechargeable et sa durée de vie annoncée d'un an laisse sceptique Hermann Angoula, qui n'a pas réussi à prolonger l'émission des balises d'origine au delà de 6 mois, alors qu'Estimote annonce une durée de vie de 3 ans.

Les Nearables, compatibles iOS ou Android, seront mises en vente fin octobre.