MENU
Recherche

Cinq conseils pour mettre en musique sa marque

Publié par le | Mis à jour le
Michaël Boumendil
Michaël Boumendil

Le son est l'un des éléments les mieux mémorisés dans la communication des marques. Cet outil de différenciation est devenu indispensable. Mais la création d'une identité sonore ne s'improvise pas. Les conseils de Michaël Boumendil, président et directeur de création de l'agence Sixième Son.

En période de crise, la création d’une identité sonore peut représenter une formidable opportunité de valorisation de la marque. Il s’agit autant d’optimiser ses prises de parole que de passer à l’offensive dans une dimension, la musique, de plus en plus source d’influence. Pour qu’elle soit vécue comme une heureuse initiative et non comme un luxe superflu et donc illégitime, il faut de la méthode, de l’expertise et de l’expérience. La création d’une identité sonore ne s’improvise pas. Ce n’est pas un chantier musical, c’est une démarche de marque qui nécessite toute l’expertise d’une agence spécialisée et toute l’expérience de résultats avérés pour faire de ce chantier une réussite enthousiasmante et un succès réellement créateur de valeur.

Pour y parvenir, voici cinq conseils simples à mettre en œuvre :

1/ Faire l’inventaire des points de contacts sonores de sa communication en répertoriant les supports sur lesquels la marque exploite du son ou de la musique.
Pour qu’une identité sonore soit source d’influence, il faut qu’elle soit exposée. Faire un inventaire va permettre à la marque d’analyser son potentiel d’influence, mais aussi de dimensionner son projet et de définir le budget, qui dépend des supports de la marque : si elle dispose de peu de supports, elle n’aura aucun intérêt à prévoir un budget important.
Faire l’inventaire d’un point de