Recherche

Soldes d'hiver c'est parti !

Publié par le
Soldes d'hiver c'est parti !

Un sondage BVA-ING Direct dévoile que les Français dépenseront en moyenne 219 euros pour les soldes d'hiver qui débutent aujourd'hui. Sur internet le budget est plus serré d'après touslesprix.com.

  • Imprimer

Jusqu'au 15 février, les consommateurs français comptent dépenser 219 euros dans les rayons en soldes des magasins. Selon un sondage BVA-ING Direct pour le Parisien*, l'on apprend que 67% des Français (c'est 5 points de plus que pour les soldes d'été) comptent en profiter et dépenser près de 20 euros de plus que pour les soldes d'été. Un tiers des Français disent ne pas gérer suffisamment bien leur budget pendant cette période et regretter certains achats.

Les hommes et les jeunes (entre 15 et 24 ans) en profiteront davantage que le reste de la population, selon le sondage. Les premiers maîtrisant mieux leurs pulsions d'achat sont décomplexés par rapport aux soldes et les deuxième comparant presque systématiquement les prix grâce aux nouvelles technologies numériques. Selon l'FM en octobre dernier, la part des soldes est pasée en 10 ans (2000-2010) dans le total des achats de 20 à 32%.

Christine Lagarde, ministre de l’Economie, des Finances et de l’Industrie et Frédéric Lefebvre, secrétaire d’Etat chargé du Commerce, de l’Artisanat, des Petites et moyennes entreprises, du Tourisme, des Services, des Professions libérales et de la Consommation lanceront mercredi 12 janvier  les soldes d’hiver 2011  aux Galeries Lafayette et au Printemps à 7:55 précises.
 

Sur le net

Le budget 2011 est revu à la baisse sur le net. En effet seulement 26% des internautes ont prévu de dépenser plus de 150€, contre 32% l’année dernière. Près de trois sondés sur dix pensent consacrer entre 50 et 100€ aux soldes d’hiver 2011, selon le sondage mené par Touslesprix.com, publié début janvier. Et cette année encore, les femmes se montreront plus frileuses que les hommes question budget. En effet, 37% de la gente masculine entend dépenser plus de 150€, contre près de 20% des femmes. Près de 40% des internautes interrogés confient ne pas avoir d'enveloppe budgétaire précise et décideront en fonction des promotions.

Une nouvelle garde-robe: objectif principal pour les soldes 2011

Les vêtements restent, cette année encore, la coqueluche des consommateurs, hommes et femmes confondus (plus de 56%), suivis par les chaussures (plus de 14,5%). Le matériel informatique reste, quant à lui, très prisé par les hommes. Comme en 2010, près d'un internaute sur deux va utiliser un comparateur de prix pour dénicher les bonnes affaires du Web. Pour 41% d'entre eux, la recherche des meilleures offres est même devenue un “sport quotidien”.

 * Sondage BVA effectué le 27 et 28 décembre 2010 auprès de 1 110 personnes.

AMELLE NEBIA

AMELLE NEBIA

Chef de Rubrique

Chef de rubrique Marketing Magazine et emarketing.fr. En veille sur le retail, la consommation, le marketing produit food, les formations supérieures [...]...

Voir la fiche
[Chronique] Un marketeur doit-il apprendre à skier ?

[Chronique] Un marketeur doit-il apprendre à skier ?

[Chronique] Un marketeur doit-il apprendre à skier ?

Les sports d'hiver demandent d'être agile et de savoir tenir le cap sur un terrain glissant. Autant de qualités nécessaires aux marketers désireux [...]

Michel&Augustin en Amérique: pari réussi !

Michel&Augustin en Amérique: pari réussi !

Michel&Augustin en Amérique: pari réussi !

Débutée en juin 2015, l'opération #AllezHowardUncafé se solde par une réussite : les cookies des trublions du goût sont désormais distribués [...]

Comprendre le consommateur en période de soldes

Comprendre le consommateur en période de soldes

Comprendre le consommateur en période de soldes

Sur le web, le comportement des consommateurs évolue au moment des soldes. Comment mettre en place une stratégie e-commerce qui répond à ces [...]

Soldes d'hiver : un démarrage en douceur

Soldes d'hiver : un démarrage en douceur

Soldes d'hiver : un démarrage en douceur

Une semaine après le démarrage des soldes d'hiver 2012, le bilan est contrasté. Les consommateurs semblent avoir quelque peu boudé ce rendez-vous [...]