Recherche

Marché publicitaire mondial : ZenithOptimedia optimiste pour 2012

Publié par le - mis à jour à

Selon les prévisions de la filiale du groupe Publicis, les dépenses publicitaires mondiales devraient augmenter de 4,7% en 2012, soit 1,2 point de plus qu'en 2011.

  • Imprimer

ZénithOptimedia publie ses prévisions du marché publicitaire pour 2012. Et, malgré la conjoncture économique difficile, les dépenses publicitaires mondiales devraient augmenter de 4,7% en 2012, soit 1,2 point de plus qu'en 2011. Des événements quadriennaux ainsi que la reprise japonaise stimuleront la croissance mondiale à hauteur de 7 milliards de dollars (1,6 %). Par ailleurs, les annonceurs se trouvent en bien meilleure position pour investir dans le secteur marketing que lors des premiers mois de la précédente récession. Autres raisons de cet optimisme : les annonceurs investiront des réserves de liquidités pour gagner des parts de marché et relancer la consommation. Dix marchés en développement assureront la moitié de la croissance des dépenses publicitaires mondiales entre 2011 et 2014. Les pays en développement augmenteront de 32,3 % à 35,9 % leurs parts de marché dans le secteur de la publicité mondiale au cours des trois prochaines années. Enfin, la part des dépenses sur Internet progressera de 15,9 % en 2011 à 21,2 % en 2014, avec une estimation supérieure à 30 % sur quatre marchés. "Cette accélération des dépenses mondiales est le fruit de l'effet « quadriennal » et de la reprise économique au Japon suite au séisme de mars dernier. Tous les quatre ans, les événements quadriennaux, c'est-à-dire les Jeux olympiques, le Championnat d'Europe de football, ainsi que les élections présidentielles et d'autres élections américaines, insufflent une dynamique forte au marché mondial de la publicité",  explique Sébastien Danet, président de ZenithOptimedia France.

En ce qui concerne la France, ZenithOptimedia prévoit +2,2% en 2011 et les 2 années qui suivent resteront positives. "L’année 2011 est une année à 2 vitesses", explique Sébastien Danet, "nous constatons un trend positif sur le premier semestre (+4,3%) et un net ralentissement au second semestre (+0,3%) ; malgré la progression, le niveau des investissements de 2011 ne devrait pas atteindre celui de 2007". 2012 et 2013 seront positives à hauteur de 1,5% ; une croissance portée essentiellement par internet.

Catherine Heurtebise

Catherine Heurtebise

Chef de Rubrique

Une littéraire tombée dans la presse professionnelle communication et marketing ! Société Générale de Presse, Stratégies, CB News, Marketing Profit… Le [...]...

Voir la fiche
Gustave & Rosalie boxe dans la catégorie e-commerce

Gustave & Rosalie boxe dans la catégorie e-commerce

Gustave & Rosalie boxe dans la catégorie e-commerce

Creee en 2012 la newsletter des bons plans du faux couple parisien se decline aujourd hui en plus de ses verticales jeunes parents maison en [...]

DDB New York, la vérité comme insight!

DDB New York, la vérité comme insight!

DDB New York, la vérité comme insight!

Figure de proue de la revolution publicitaire des annees soixante et agence historique de Volkswagen Dane Doyle Bernbach New York continue de [...]

Les Français, adeptes de l'adblocking

Les Français, adeptes de l'adblocking

Les Français, adeptes de l'adblocking

adblocking est un phenomene bien ancre en France qui touche deux fois plus utilisateurs que la moyenne mondiale est ce qui ressort de etude [...]

Clear Channel mesure les émotions avec EmOOH Metrics

Clear Channel mesure les émotions avec EmOOH Metrics

Clear Channel mesure les émotions avec EmOOH Metrics

Avec son nouvel outil EmOOH Metrics base sur la reconnaissance faciale Clear Channel permet aux marques de mesure emotion suscitee par leurs [...]

Qui sont les shoppers en 2017 ?

Qui sont les shoppers en 2017 ?

Qui sont les shoppers en 2017 ?

Rakuten Marketing specialiste du reciblage publicitaire personnalise mene une etude pour decrypter les profils des acheteurs modernes