MENU
Recherche

Loi Hadopi : peu d'effet sur les pratiques de téléchargement

Publié par le

D'après le sondage LH2-ZDNet.fr, trois quarts des internautes pratiquant le téléchargement continuent de le faire.

D'après le sondage LH2-ZDNet.fr sur «L’impact de la loi Hadopi sur les habitudes de téléchargement»(*), seuls 4% des internautes déclarent avoir arrêté totalement de télécharger des contenus, car ils se sentent facilement repérables, et 15% continuent de télécharger (sur ce nombre, seuls 9% sont un peu plus vigilants qu’avant). Certes, il faut se méfier d’un effet de sous-déclaration). 80% déclarent ne pas télécharger, ou presque jamais. L'effet de la loi Hadopi sur ces utilisateurs d'Internet est donc nul, bien que l'on puisse raisonnablement supposer une sous-déclaration concernant le téléchargement illégal (sans pour autant disposer de données permettant de revoir à la baisse cette proportion).

Focus sur les 19% d'internautes reconnaissant télécharger des contenus (166 répondants) : 3/4 d'entre eux continuent à