Recherche

Les tweets sont un baromètre de l'humeur

Publié par le - mis à jour à
Les tweets sont un baromètre de l'humeur

Les sociologues Scott Golder et Michael Macy, de l'Université Cornell, aux États-Unis se sont penchés sur ce que les tweets disent de nous. Dans la revue Science, ils affirment que le tweet du matin est plus positif que celui du soir. Les marques en tiennent-elles compte ?

  • Imprimer

L’enquête "Diurnal and Seasonal Mood Vary with Work, Sleep, and Daylength Across Diverse Cultures" (1), menée par deux sociologues, Scott Golder et Michael Macy, de l'Université Cornell, aux États-Unis, démontre que suivant l'heure de la journée nous ne "gazouillons" pas de la même manière.

Ainsi le tweet serait un bon baromètre quotidien du bonheur. La revue Sciences Humaines, qui reprend l'information parue dans Science, explique : "En moyenne, les messages envoyés le matin sont plus souvent positifs. Le pic de bonne humeur survient entre 6 et 9 heures. Au fil de la journée, ils tendent à devenir plus moroses ou négatifs : les messages positifs déclinent jusqu'au milieu de l’après midi avant de remonter en début de soirée et de culminer vers minuit, quand les “oiseaux de nuit” (ils sont 7 %) se mettent à tweeter".

Le week-end, la tonalité est plus positive qu’en semaine. Ces variations quotidiennes se retrouvent dans tous les pays.

Une marque devrait-elle ainsi régler son "horloge" en fonction de ce nouvel éclairage ?

(1) Étude des tweets envoyés par 2,4 millions de personnes à travers le monde (84 pays durant deux ans).

AMELLE NEBIA

AMELLE NEBIA

Chef de Rubrique

Chef de rubrique Marketing Magazine et emarketing.fr. En veille sur le retail, la consommation, le marketing produit food, les formations supérieures [...]...

Voir la fiche