MENU
Recherche

Les réseaux sociaux n'ont pas tué l'e-mailing

Publié par le | Mis à jour le

Résultats de la 5ème édition de l'étude EMA du SNCD réalisée par Omnicom Media Group. Les internautes font la distinction entre les réseaux sociaux (leur vitrine) et l'e-mail (leur vie personnelle).

  • Imprimer

Le Syndicat National de la Communication Directe (SNCD) publie la cinquième édition de l'étude E-mail Marketing Attitude (EMA) sur les usages et tendances de la communication personnelle on line. Cette étude, réalisée par Omnicom Media Group (*) a pour objectif de suivre l'évolution des attitudes des Français par rapport à l'e-mail. 

Première information qui réjouit les protagonistes de l'étude : le nombre d’adresses e-mail par internaute reste stable à 2,5 et 86% des internautes privilégient une adresse mail parmi leurs adresses personnelles. 75% des interviewés ont une boite mail principale qui a plus de 4 ans d’ancienneté. Autre motif de satisfaction : les plateformes de réseaux sociaux n'ont pas tué l'e-mailing. 78% des personnes interrogées préfèrent recevoir les offres commerciales par mail et 37% suivent l’activité d’une marque via l’inscription à la newsletter de la marque, seulement 8% le font via la page fan de facebook. 

L’édition 2011 de l'étude a mis l’accent sur l’influence des réseaux sociaux et de la convergence vers l’Internet mobile. Les hyper connectés s’approprient l’e-mail sur le canal mobile : pas moins de 29% des mobinautes consultent des boites mails via leur mobile ; 47% des mobinautes consultent plusieurs fois par jour leur boite mails et 23% tous les jours. Le mobile est un outil qui plonge l’usager dans un rôle consultatif : 52% des mobinautes consultent, trient et suppriment leur mails via un portable.

Quant à l’e-mail commercial, c'est un outil d’aide à la transformation des ventes sur internet (46% d’intention d’achats suite à la réception d’un e-mail commercial), mais aussi un « drive to shop » (21% d’intention d’achats en magasin suite à la réception d’un e-mail commercial). Les internautes ont de réelles attentes face à la réception de newsletters de leurs marques.

(*)  L’étude EMA 2011 est déclinée sur trois thèmes principaux : usages de la boite e-mail, évolution et révolution ; leviers et freins à l’usage de l’e-mail ; réseaux sociaux, e-commerce et construction de la fidélité : rôle de l’e-mail dans un environnement en mutation. Phase terrain réalisée du 22 août 2011 au 29 août 2011. Sollicitation par e-mail de l’Access Panel Online MegaSnapshot d’OMG géré par Ipsos. Echantillon de 1 301 internautes, représentatif des internautes en France, selon la méthode des quotas (sexe, âge, région, PCS). 

Catherine Heurtebise

Catherine Heurtebise

Chef de Rubrique

Une littéraire tombée dans la presse professionnelle communication et marketing ! Société Générale de Presse, Stratégies, CB News, Marketing Profit… Le [...]...

Voir la fiche