Recherche

Les directions marketing et communication sous pression

Publié par le

Résultats d'une enquête de l'agence Lewis PR auprès de 110 professionnels: le moral n'est pas au beau fixe.

  • Imprimer

Évaluer le moral des services communication et marketing, mieux cerner les attentes et besoins des directions marketing et communication et anticiper les investissements 2011 dans les secteurs de la communication et du marketing: tels sont les objectifs de l'enquête réalisée par l'agence Lewis PR auprès de 110 professionnels de la communication et du marketing travaillant en France, entre septembre et novembre 2010, tous secteurs confondus*.

Il ressort de cette enquête que les professionnels du secteur souffrent fortement du contexte économique incertain, peu favorable aux dépenses liées à la communication et au marketing. En effet, 64,5% des interrogés devront tirer le meilleur parti de leur budget existant puisque celui-ci n’augmentera pas en 2011. L’optimisation des budgets constitue d’ailleurs leur principal challenge à 50%. Cette pression environnante impacte fortement les conditions de travail des directions marketing et communication: près de 30% des sondés souffrent du stress.

L’étude montre un besoin majeur d’accroître la notoriété de sa marque rapidement pour gagner des parts de marché. En effet, renforcer la visibilité et la présence de sa marque dans les médias constitue leur priorité numéro 1 (53,3%). Développer la notoriété de la marque sur le Web (50,5%), être innovant pour identifier de nouvelles opportunités de prise de parole (51,4%), pénétrer la sphère des médias sociaux (34,6%) et revoir les messages de l’entreprise sont également des préoccupations importantes.

Les canaux de communication privilégiés pour atteindre ces objectifs seront les relations publiques (43,9%) et les réseaux sociaux (40,2%).    
À noter enfin, la volonté d’améliorer son rythme de travail. Près de 30% des personnes interrogées disent souffrir de la pression environnante liée au stress. Les solutions pour y remédier: organiser différemment ses journées et aménager son temps de travail (22,4%), et ne plus se laisser submerger par la masse des e-mails reçus quotidiennement (15%). Certains pensent pouvoir recruter une personne supplémentaire (15%), et beaucoup souhaitent redonner toute sa place à la vie personnelle: en écourtant les journées de travail (31,8%) et en privilégiant à nouveau les dîners entre amis (23,4%).
Parmi leurs “bonnes résolutions” de la rentrée, plus de 40% souhaitent vouloir pratiquer une activité sportive.

*Cette étude a été menée auprès d’un panel qualifié de 110 professionnels de la communication et du marketing travaillant en France, tous secteurs confondus, via Survey Monkey, outil de sondage en ligne, entre septembre et novembre 2010.

Catherine Heurtebise

Catherine Heurtebise

Chef de Rubrique

Une littéraire tombée dans la presse professionnelle communication et marketing ! Société Générale de Presse, Stratégies, CB News, Marketing Profit… Le [...]...

Voir la fiche
La curiosité, clé d'ouverture des e-mails

La curiosité, clé d'ouverture des e-mails

La curiosité, clé d'ouverture des e-mails

Un internaute reçoit, en moyenne, 121 mails par jours. Face à la profusion d'e-mailings, comment les entreprises peuvent-elles se démarquer? [...]

Le groupe Editialis rachète Eurokapi

Le groupe Editialis rachète Eurokapi

Le groupe Editialis rachète Eurokapi

Le groupe de communication plurimédia vient de faire l'acquisition d'Eurokapi, qui rejoint Wefactory &Co, l'agence conseil, éditoriale et événementielle [...]