Recherche

Le sport business ne connaît pas la crise

Publié par le - mis à jour à
Le sport business ne connaît pas la crise

Selon l'étude de Xerfi, le marché mondial du sport franchira cette année pour la première fois la barre des 90 milliards d'euros de revenus. Une situation plus contrastée dans le football puisque les clubs sont au bord de la faillite.

  • Imprimer

2012 sera l’année de tous les records pour le sport business. C'est ce que révèle l'étude Sports Franchise Business - World de Xerfi Global sur les clubs de sports dans le monde. À la faveur de l’Euro de football et des Jeux olympiques de Londres, manifestations sportives et grands-messes publicitaires, le marché mondial franchira pour la première fois la barre des 90 milliards d’euros (près de 10 % de hausse par rapport à 2011). Entre des dépenses publicitaires, des contrats de sponsoring et des droits de diffusion qui s’apprêtent à battre de nouveaux records, le sport business semble ne pas connaître la crise.

Selon l'étude, la situation est pourtant beaucoup plus contrastée, notamment dans le football. Car nombreux sont les clubs au bord de la faillite. « Ils sont confrontés à des déficits structurels et un contexte économique et législatif tendu. Et pourtant leurs revenus continuent d’augmenter, tirés notamment par la hausse des droits de diffusion et une revalorisation des contrats de sponsoring », analyse Alessandro Schiliro, auteur de l'étude.

Pour lui, à l'horizon 2013-2015, les clubs devront relever deux principaux défis : réduire leur dette et contenir l’inflation des coûts de joueurs. « L’obtention de nouveaux contrats et partenariats commerciaux ainsi que la conquête de nouveaux marchés de sports dans les pays émergents devraient assurer l’essentiel de la croissance de leurs revenus, estimée à environ 4% par an en moyenne entre 2013 et 2015 », assure-t-il.

Damien Grosset

Damien Grosset

Journaliste

Responsable de la rubrique Médias. Seul homme de la rédaction, je m'occupe bien évidemment de sujets concernant des secteurs tels que l'automobile [...]...

Voir la fiche
Nielsen lance une division dédiée à l'eSport

Nielsen lance une division dédiée à l'eSport

Nielsen lance une division dédiée à l'eSport

Avec Nielsen Esports analyste associe aux editeurs de jeux et aux organisateurs de tournois pour offrir des donnees fiables ses clients deja [...]

Nestlé et les céréales Lion innovent dans l'e-sport

Nestlé et les céréales Lion innovent dans l'e-sport

Nestlé et les céréales Lion innovent dans l'e-sport

En partenariat avec Hurrah Eclypsia et Riot Games Nestle et sa marque cereales Lion veulent creer le premier groupe officiel de supporters de [...]

Comment le PSG veut devenir le champion du digital

Comment le PSG veut devenir le champion du digital

Comment le PSG veut devenir le champion du digital

Depuis son rachat par le Qatari QSI en 2011 le club de football parisien est hisse dans le top 10 des clubs de sport les plus connus au monde [...]

Decathlon se rapproche des lieux de vie de ses clients

Decathlon se rapproche des lieux de vie de ses clients

Decathlon se rapproche des lieux de vie de ses clients

Afin de repondre aux besoins de ses clients citadins le distributeur articles de sport va deployer le nom Decathlon Essentiel l ensemble des [...]