MENU
Recherche

Le halal s'affirme en hyper

Publié par le
Le halal s'affirme en hyper

D'après l'étude de SymphonyIRI Group, les ventes de produits halal en hypermarchés et supermarchés sont encore faibles mais progressent très rapidement.

  • Imprimer

Après l'étude Nielsen/Solis sur le marché français des produits halal (évalué à 5,5 milliards d'euros), voici celle de SymphonyIRI Group sur les ventes des produits halal gencodés en hypermarchés et supermarchés.

Le marché annuel des produits gencodés halal est aujourd’hui de près de 140 millions en  hyper/super. À titre de comparaison, le CA annuel sur l’ensemble des produits alimentaires (épicerie et frais libre-service) est de 49,5 milliards d’euros. La part de marché total du halal est donc inférieure à 0,3% des marchés alimentaires PGC (produits grande consommation). Mais, comme le signale SymphonyIRI Group, ce marché de 140 millions en hyper/super est la face visible de l’iceberg. Le marché total des produits halal est estimé à plusieurs milliards avec la prise en compte des produits frais traditionnels (boucherie notamment) et les achats dans les circuits traditionnels (selon l'étude Nielsen/Solis).

Si le marché du halal est encore faible en GMS, il se développe rapidement: son CA a augmenté de 23% en valeur et 24% en nombre de produits vendus. Les produits halal sont présents, parfois de manière anecdotique, sur près de 60 catégories alimentaires (soit une catégorie sur trois suivies par SymphonyIRI).
Sur sept familles seulement, la part de marché du halal dépasse 2%. Par ordre d’importance croissante de part de marché, on retrouve: les viandes hachées fraîches, les saucisses fraîches, les panés frais, les produits élaborés de volaille, la viande surgelée, les jambons cuits de volaille, la saucisserie de volaille. Au total, ces sept familles représentent 70% de l’activité halal.

Une forte dispersion des performances selon les régions
Sur les sept familles, la part de marché s’établit à près de 3,7% au niveau national. Cette part de marché halal varie dans un rapport de un à quatre, entre l’ouest de la France (1,7%) et la région parisienne (6,8%). Le lien avec la structure de la population semble évident: les régions de sur-consommation de produits halal sont celles où l'Insee dénombre l’importance de la population étrangère d’origine tunisienne, marocaine, algérienne et turque. Autrement exprimé, la région parisienne représente 32% de la consommation des produits halal pour un peu moins de 36% de la population étrangère d’origine de ces quatre différents pays.

La consommation des produits halal pendant le ramadan
17% de la consommation des produits halal en hyper/super se fait pendant les six semaines correspondant au Ramadan (semaine précédente plus cinq semaines de la période du Ramadan). Durant cette période, les ventes hebdomadaires de produits halal augmentent de 60% par rapport aux autres semaines de l’année. Les ventes sont nettement plus élevées sur les deux premières semaines.

 

Catherine Heurtebise

Catherine Heurtebise

Chef de Rubrique

Une littéraire tombée dans la presse professionnelle communication et marketing ! Société Générale de Presse, Stratégies, CB News, Marketing Profit… Le [...]...

Voir la fiche