Recherche

La confiance des consommateurs en berne

Publié par le - mis à jour à
La confiance des consommateurs en berne

Selon l'enquête de Nielsen sur le moral des consommateurs dans le monde, la France enregistre le plus fort recul et atteint son score le plus bas depuis la création de l'indice début 2005.

  • Imprimer

L’indice de confiance des consommateurs dans le monde a chuté dans 31 pays sur les 56 mesurés par Nielsen dans le cadre de l’enquête en ligne menée au 3ème trimestre 2011 (*) . Cet indice, lancé en 2005 par Nielsen, mesure la confiance, les préoccupations majeures et les habitudes de consommation de 28 000 internautes dans 56 pays. La majorité des interviewés (64 %) déclarent que la période n’est pas propice à l’achat de biens dont ils auraient envie ou besoin. 1 européen sur 5 et 1 nord-américain sur 3 dit ne pas avoir d’argent disponible après avoir réalisé les dépenses courantes.

L’emploi inquiète les Français
L’économie ressort de nouveau en tête des préoccupations majeures auprès de 18 % des consommateurs interrogés dans le monde et 14 % des européens. Pour les consommateurs français cette préoccupation arrive en seconde position (9%) néanmoins, après la sécurité de l’emploi (15%). Au niveau mondial arrivent en tête des préoccupations majeures, et après l’économie : la sécurité de l’emploi (14%), l’équilibre entre vie professionnelle et privée (9%) puis la santé et l’augmentation des prix alimentaires (8%). Pour 11 % des consommateurs français l’éducation des enfants arrive en seconde position (11%), suivie par l’augmentation des prix des produits alimentaires et des factures domestiques (10%).

Intentions d’achat : une répartition des dépenses amenée à évoluer
Pour la première fois, Nielsen a demandé aux consommateurs comment ils allouent leur budget et quels sont les postes qu’ils augmenteraient ou diminueraient si leur budget venait à évoluer de +/- 10%. Dans le cadre d’une augmentation de leur budget les consommateurs interrogés répondent à 29 % qu’ils feraient des voyages ou prendraient des vacances ; 20 % d’entre eux dépenseraient cet argent en divertissements. Ils restent néanmoins 25 % à prétendre qu’ils épargneraient.  A l’inverse, dans le cadre d’une réduction de leur budget, les consommateurs réduiraient (pour 21 % d’entre eux) leurs dépenses en habillement et les repas prix à l’extérieur (18%). Les consommateurs indiquent également qu’ils couperaient leurs dépenses en matériel électronique et appareils ménagers (14%). Si la situation économique venait à empirer, ces trois secteurs seraient ainsi les plus vulnérables dans le portefeuille des ménages...

La confiance des consommateurs dans le monde
Les pays européens étaient déjà parmi les plus pessimistes… la conjoncture actuelle ne fait que confirmer le classement. Dans la zone Euro, la crise de la dette et la fragilité des marchés financiers révèlent un niveau de confiance des consommateurs au plus bas ces dernières semaines. C’est le cas en Grèce (indice 51) et en Espagne (56), mais aussi au Portugal (40), en Irlande (64)… et donc en France (56) qui connaît une chute de 13 points par rapport au trimestre précédent.

Les pays nordiques enregistrent également une baisse de l’indice de confiance avec le Danemark (la plus forte baisse 12 points), la Finlande et la Suède. Même si l’Europe de l’Est est à l’opposé de ces situations avec 9 pays sur 10 qui voient leur indice de confiance en hausse (notamment la Russie avec une hausse de 7 points), il s’avère que 8 des 10 pays les plus moroses dans le monde sont des pays européens…

Des résultats mitigés en Amérique Latine
Le Brésil arrive en tête de peloton avec un indice de confiance de 112. Le Venezuela (75), le Chili (85) et l’Argentine (88) enregistrent un déclin dans la confiance des consommateurs alors que la Colombie (90) et le Mexique (83) ont respectivement augmenté de 1 et 3 points.

Asie Pacifique : des foyers optimistes, épargnants et investisseurs
Les consommateurs de la région Asie Pacifique maintiennent une confiance solide avec un index de confiance de 97 en moyenne, et l’Inde toujours en tête avec un indice de 121.

(*) La dernière vague de l’enquête Nielsen Consumer Confidence Index a été menée du 30 août au 16 septembre 2011 auprès de 28 000 consommateurs dans 56 pays en Asie Pacifique, Europe, Amérique Latine, Europe de l’est, Afrique et Amérique du Nord.Cette enquête mesure la confiance, les préoccupations majeures et les habitudes de consommation. Le niveau 100 indique le degré moyen d’optimisme.

Catherine Heurtebise

Catherine Heurtebise

Chef de Rubrique

Une littéraire tombée dans la presse professionnelle communication et marketing ! Société Générale de Presse, Stratégies, CB News, Marketing Profit… Le [...]...

Voir la fiche
Data Marketing : collecter la bonne donnée

Data Marketing : collecter la bonne donnée

Data Marketing : collecter la bonne donnée

Des millions de données on et off line sont à la disposition des marketeurs et leur collecte est devenu un enjeu majeur pour les entreprises. [...]

Le commerce connecté bouleverse les comportements d'achat

Le commerce connecté bouleverse les comportements d'achat

Le commerce connecté bouleverse les comportements d'achat

Un consommateur de plus en plus connecté, des magasins qui font de la résistance... Tels sont les deux enseignements de l'étude sur les consommateurs [...]

6 pop-up stores à visiter absolument à la rentrée

6 pop-up stores à visiter absolument à la rentrée

6 pop-up stores à visiter absolument à la rentrée

Pour générer du trafic, aller à la rencontre des consommateurs ou tester de nouvelles expériences clients... Les points de vente éphémères se [...]

La nouvelle ère des smart shoppers

La nouvelle ère des smart shoppers

La nouvelle ère des smart shoppers

Le consommateur d'hier s'est transformé en un " smart shopper " à la recherche de nouveaux repères promotionnels. Décryptage.