Recherche

L'association OHM crée un baromètre annonceurs

Publié par le
L'association OHM crée un baromètre annonceurs

Les directeurs marketing sont appelés à remplir un questionnaire sur leur vision de leurs relations avec les prestataires. Les résultats seront annoncés le 3 novembre prochain.

  • Imprimer

L’Observatoire du Hors Média (OHM) organise le “match retour”. L’association lance aujourd’hui son baromètre annonceurs après avoir révélé, au mois de mai, son baromètre prestataires qui mesurait leurs relations avec les donneurs d’ordres. « Les annonceurs ont souhaité pouvoir répondre. Le lancement de ce baromètre marque leur volonté de partager leurs valeurs avec les prestataires », a expliqué le président de l’association, Dominique Scalia, lors d’une séance plénière à l’Assemblée nationale. L’OHM qui représente les annonceurs, répond ainsi à sa missions de favoriser la relation et les échanges entre les différents acteurs de la communication globale, et au final de créer de la valeur pour les annonceurs et pour la branche.Le secteur pèse 31 milliards d'euros.

Concrètement, l’OHM invite les directeurs marketing, directeurs de la communication et directeurs achats, à remplir le formulaire en ligne disponible sur le site de l’association. Le questionnaire anonyme destiné à la mise en place du baromètre annonceurs, sera ouvert du 29 septembre au 25 octobre 2011. L’annonce des résultats est prévue le 3 novembre prochain. Le comité directeur de ce baromètre est composé de donneurs d’ordre dans les principaux secteurs avec l’appui de Jean-Claude Volot, médiateur des relations interentreprises industrielles et de la sous-traitance. Présent lors de la séance plénière, ce dernier a insisté sur les enjeux de ce baromètre à un moment où l’activité économique ralentit : « Il est nécessaire et vital de jouer collectif. Il faut passer à une solidarité intelligente. » Son intervention fait suite à la publication de l’étude sur l’économie de la communication globale publiée par l’OHM et Altares qui fait état d’une situation tendue en raison de la conjoncture économique. De plus, le baromère prestataires révélait qu'un quart des défaillances des fournisseurs serait lié à un défaut de paiement.

Dominique Scalia souhaite que les deux baromètres – prestataires et annonceurs – et les résultats de l’étude (sur l’économie de la communication globale) ne restent pas lettre morte. Le président de l’OHM a d’ores et déjà appelé les donneurs d’ordre à signer, le 3 novembre, la charte de la médiation du crédit et de la CDAF, l’association des acheteurs de France, régissant les relations entre les grands donneurs d’ordres et PME. Une charte qui engage les signataires puisque qu’elle est opposable dans les tribunaux…

La curiosité, clé d'ouverture des e-mails

La curiosité, clé d'ouverture des e-mails

La curiosité, clé d'ouverture des e-mails

Un internaute reçoit, en moyenne, 121 mails par jours. Face à la profusion d'e-mailings, comment les entreprises peuvent-elles se démarquer? [...]

Le groupe Editialis rachète Eurokapi

Le groupe Editialis rachète Eurokapi

Le groupe Editialis rachète Eurokapi

Le groupe de communication plurimédia vient de faire l'acquisition d'Eurokapi, qui rejoint Wefactory &Co, l'agence conseil, éditoriale et événementielle [...]