Recherche

Internet, bien ancré dans les investissements publicitaires

Publié par le - mis à jour à

Selon les résultats du baromètre IAB-SRI, les investissements publicitaires bruts sur 2011 bénéficient d'une croissance supérieure à la moyenne : +7,6 %. Les résultats de cette étude montrent notamment qu'Internet a trouvé sa place au cœur des stratégies plurimédias des annonceurs.

  • Imprimer

En 2011, le montant des investissements publicitaires on line bruts s’élève à 3,48 milliards d’euros (+7,6 %), soit une croissance supérieure à la moyenne du marché publicitaire (+5,2 %). C'est ce que dévoilent les résultats du baromètre IAB-SRI, qui mesure les investissements bruts sur le display (bannières et vidéo).

Avec 4 972 annonceurs actifs sur le display, Internet représente un référencement élevé par rapport aux autres médias, malgré un léger recul (-1,3 %). Les annonceurs sont restés fidèles au display, puisqu’ils génèrent à eux seuls 94 % des investissements publicitaires bruts on line.
Ces annonceurs ont consacré en moyenne 15,2 % de leur budget au Web, et sont donc sur-investisseurs au regard du poids internet moyen (12,5 %).

L’utilisation du display est désormais bien ancrée dans les stratégies marketing des annonceurs, puisque les deux tiers d’entre eux combinent le display avec au moins un autre média. Ainsi, 62 % des annonceurs de la TV sont aussi présents sur le Web. Ils génèrent 71 % des recettes du Net.

Le format vidéo est en forte progression. Sur l’année 2011, 690 annonceurs l’ont utilisé, dont 20 % sont issus de la grande consommation.

Par ailleurs, les trois secteurs ayant le plus investi sur le display sont ceux de la culture et des loisirs (370 millions d'euros), de la banque et de l'assurance (360 millions d'euros), et de l'automobile et des transports (352 millions d'euros).

Damien Grosset

Damien Grosset

Journaliste

Responsable de la rubrique Médias. Seul homme de la rédaction, je m'occupe bien évidemment de sujets concernant des secteurs tels que l'automobile [...]...

Voir la fiche