Recherche

Investissements pub : un premier semestre en demi teinte

Publié par le - mis à jour à
Investissements pub : un premier semestre en demi teinte

Selon Kantar Media, le média radio se distingue sur le premier semestre 2013 avec une évolution de ses recettes brutes de +6,8% suivi par la télévision (+4,4%) et par le cinéma (+6%).

  • Imprimer

Selon les résultats de Kantar Media, sur le premier semestre 2013, le média radio se distingue avec une évolution de ses recettes brutes de +6,8% suivi par la télévision (+4,4%) et par le cinéma (+6%).

En radio tous les indicateurs sont positifs ce semestre. Les recettes brutes du média progressent de +6,8% malgré un mois de juin à l'équilibre (-0,1%), sa durée publicitaire augmente de +5,1% et les annonceurs sont également plus nombreux sur les ondes (+5,1%). Si tous les segments suivent cette hausse en valeur, l'activité en volume montre une durée publicitaire tout juste stable pour les stations généralistes (-0,9%) contre une croissance à deux chiffres pour les stations musicales (+10,5%). De la même façon, les stations musicales recrutent 4 fois plus d'annonceurs que les stations généralistes (respectivement +188 et +44 intervenants).

La télévision clôture le semestre sur une évolution de +4,4% des recettes brutes et une durée publicitaire qui s'allonge sensiblement de +30,4%. Les chaînes nationales évoluent de façon modeste en valeur (+1,2%) mais leur résultat en volume s'élève à +10,4% et implique également des annonceurs plus nombreux (+8,2%). Les chaînes de la TNT présentent toujours des recettes brutes en forte hausse (+10,7%) et leur durée publicitaire progresse 3 fois plus vite à +37,6%, du fait notamment de l'intégration des nouvelles chaînes sur ce segment.

Le premier semestre demeure dans le rouge pour la presse sur tous les indicateurs. Les recettes brutes du média reculent de -3,8%, une baisse qui touche aussi bien les magazines (-3,6%) que les quotidiens nationaux (-3,1). En volume, les magazines semblent plus impactés sur leur pagination publicitaire avec une perte de -7% contre -1,5% pour les quotidiens nationaux. Pour ces deux segments, on note également une baisse manifeste du nombre d'annonceurs présents sur la période.

Les recettes brutes de la publicité extérieure évoluent à 3,8% en juin, ce qui porte ses résultats à -8,5% sur le semestre.

Avec 162 annonceurs présents dans les salles de cinéma ce semestre (+19,1%), le média enregistre une progression de +6% de ses recettes brutes sur la période.

Catherine Heurtebise

Catherine Heurtebise

Chef de Rubrique

Une littéraire tombée dans la presse professionnelle communication et marketing ! Société Générale de Presse, Stratégies, CB News, Marketing Profit… Le [...]...

Voir la fiche