Recherche

Investissements pub, toujours difficile

Publié par le

Le ralentissement observé en mars par Kantar Media se confirme en avril. Avec une activité à deux vitesses : positive pour la TV, le cinéma et l'affichage et négative pour la presse et la radio.

  • Imprimer

Selon Kantar Media, les médias présentent une activité publicitaire à deux vitesses en avril 2011. La télévision, le cinéma et la publicité extérieure évoluent favorablement en valeur (respectivement + 8,5 %, + 77,6 % et + 1,2 %) quand la presse (– 3,9 %) et la radio (– 1,2 %) sont dans le rouge. Grâce au dynamisme du premier trimestre, les indicateurs sont néanmoins positifs sur le cumul pour la majorité des médias.

Ce sont les chaînes de la TNT qui permettent à la télévision de progresser en avril avec une croissance de 38,5 % en valeur et 22,8 % en volume. Pour la première fois depuis le début de l’année, les chaînes historiques marquent le pas et enregistrent un repli de 2,0 % de leurs recettes brutes. Sur le cumul, les croissances restent marquées pour le média : + 11,8 % de recettes brutes, + 12,3 % en volume et + 4,8 % d’annonceurs présents.

La radio, qui affichait déjà un ralentissement le mois dernier, présente des recettes brutes en baisse de 1,2 % en avril. Le média est tiré vers le bas par les stations généralistes (– 3,6 %), alors que les musicales enregistrent une légère progression à 1,6 %. Dans un même temps, les volumes publicitaires reculent nettement ce mois-ci pour les deux segments (– 5,3 %). À noter que la radio est le média qui recrute le plus d’annonceurs en avril (+ 7,3 %). Au cumul, l’ensemble des stations maintient son activité en valeur (+ 7,2 %) et en volume (+ 3,1 %).

En avril, tous les indicateurs de la presse sont dans le rouge. Les recettes brutes du média reculent de 3,9 %, sa pagination subit une baisse sévère de 8,7 % et les annonceurs sont moins nombreux à y communiquer (– 3,2 %). Cette tendance est observée à la fois sur les magazines (– 1,5 % en valeur et – 6,6 % en volume) et sur les quotidiens nationaux (– 8,8 % en valeur et – 19 % en volume). Le cumul annuel du média reste néanmoins positif en recettes (+ 3,6 %) et en nombre d’annonceurs (+ 2,9 %). Seule la pagination du média présente une évolution négative à – 2 %.

La publicité extérieure enregistre un mois d’avril en hausse de 1,2 %, ce qui engendre une stabilisation de son activité sur le cumul à – 0,6 %.

Avec + 77,6 % de recettes brutes en avril, le cinéma poursuit sa forte progression et présente un cumul à + 55,0 %, malgré un nombre d’annonceurs en baisse sur les deux périodes.

Catherine Heurtebise

Catherine Heurtebise

Chef de Rubrique

Une littéraire tombée dans la presse professionnelle communication et marketing ! Société Générale de Presse, Stratégies, CB News, Marketing Profit… Le [...]...

Voir la fiche
[Cannes Lions] Les campagnes françaises les plus primées

[Cannes Lions] Les campagnes françaises les plus primées

[Cannes Lions] Les campagnes françaises les plus primées

La 64e édition du Festival International de la Créativité s'est clôturée ce samedi 24 juin 2017. Sur les 41.170 travaux publicitaires en compétition, [...]

L'e-mailing, un long voyage pas si easy

L'e-mailing, un long voyage pas si easy

L'e-mailing, un long voyage pas si easy

Pour Hervé Sevestre, directeur marketing du portail d'infomédiation Easy voyage, la délivrabilité est une équation avec toujours de nouvelles [...]

Sloggi innove pour conquérir les trentenaires

Sloggi innove pour conquérir les trentenaires

Sloggi innove pour conquérir les trentenaires

La marque suisse de sous-vêtements Sloggi veut conquérir de nouveaux marchés avec des campagnes décalées en s'appuyant sur son savoir-faire [...]