Recherche

Investissements pub : retour à la croissance

Publié par le

Après deux mois de ralentissement, Kantar Media annonce une reprise en mai.

  • Imprimer

Kantar Media publie ses indicateurs publicitaires pour mai 2011. Après deux mois consécutifs de ralentissement, tous les médias, excepté la publicité extérieure, présentent en mai des progressions de leurs recettes brutes. La télévision affiche à nouveau une évolution à deux chiffres (+13,4 %), tout comme la radio (+10,4 %). La presse est au rebond (+4,7 %) quand le cinéma continue de cumuler des recettes très dynamiques, contrairement à celles réalisées en 2010 (+52,8 %). La publicité extérieure enregistre, par contre, des recettes à -1,3 %.

La télévision présente l’évolution la plus élevée (+13,4 %). Les chaînes de la TNT continuent de dynamiser le média (+35,9 %). Dans le même temps, l’évolution des chaînes historiques redevient positive en mai (+5,8 %). Enfin, au cumul, le média enregistre une progression de ses recettes brutes à +12,2 % et recrute toujours plus d’annonceurs avec +4,2 % d’intervenants supplémentaires.

La radio redresse la barre en mai et affiche des recettes brutes positives à +10,4 %. Les stations musicales présentent l’évolution la plus dynamique en valeur (+10,8 %) quand les stations généralistes renouent avec la croissance (+8,5 %, après un mois d’avril à -3,6 %). En revanche, ce média accuse le désengagement d’un certain nombre d’annonceurs sur les deux segments (-6,4 % pour les stations généralistes et -5,4 % pour les musicales). Au cumul, la radio enregistre des recettes brutes positives (+7,9 %), un volume en hausse (+3,2 %) mais moins d’intervenants (-1,6 %).

Le mois de mai est également bénéfique à la presse puisque ce média présente de nouveau des recettes brutes en hausse à +4,7 %. Ce sont les quotidiens qui boostent la presse en mai (+8,7 % contre +2,7 % pour les magazines) malgré un nombre d’annonceurs moins soutenu sur le segment (-1,5 %). Au cumul, la presse se redresse de 0,7 points par rapport au mois d’avril pour atteindre +4,3 % en valeur. En revanche, l’évolution en volume de ce média est négative (-0,7 %) même si, là encore, le mois de mai a contribué à améliorer la tendance.

La publicité extérieure accuse une légère baisse en valeur sur le mois de mai (-1,3 %) et stabilise ses recettes sur le cumul à la fin mai avec -0,3 %.

Enfin, le mois de mai permet au cinéma d’afficher de nouveau une évolution très dynamique en valeur (+52,8 %). Au cumul, le média engrange +54,4 % de recettes brutes supplémentaires.
 

Catherine Heurtebise

Catherine Heurtebise

Chef de Rubrique

Une littéraire tombée dans la presse professionnelle communication et marketing ! Société Générale de Presse, Stratégies, CB News, Marketing Profit… Le [...]...

Voir la fiche
Mobile : où en sont les annonceurs ?

Mobile : où en sont les annonceurs ?

Mobile : où en sont les annonceurs ?

Comment les annonceurs perçoivent-ils le mobile, qui absorbe une part de plus en plus croissante des investissements publicitaires ? Réponse [...]

Robotique : Hease, le robot d'accueil du retail

Robotique : Hease, le robot d'accueil du retail

Robotique : Hease, le robot d'accueil du retail

Hease Robotics présentera au CES Las Vegas 2017 son robot équipé d'intelligence artificielle à destination des acteurs du retail et de l'hospitalité. [...]

Hackathon : innover en mode marathon

Hackathon : innover en mode marathon

Hackathon : innover en mode marathon
Arte
Au coeur de l'hackathon organisé par la chaine de télévision Arte.

Sortir un nouveau produit en 48h chrono ? Telle est la promesse du hackathon. Le phénomène, en plein boom, séduit les marques.