Recherche

Investissements pub : résultats contrastés en novembre

Publié par le - mis à jour à

Selon Kantar Media, seule la radio profite en recettes brutes de cette instabilité. L'activité en volume n'est favorable qu'aux chaînes de la TNT.

  • Imprimer

D'après les Indicateurs de Kantar Media, En novembre, les recettes publicitaires brutes continuent d’évoluer de façon contrastée selon les médias tandis que l’activité publicitaire en volume n’est favorable que pour les chaînes de la TNT.

Une période d’instabilité qui profite à la radio dont les recettes brutes augmentent de +6,1% en novembre. Si les stations musicales (+8,4%) progressent plus vite que les généralistes (+4%) en valeur, ces dernières stabilisent leur durée publicitaire ce mois-ci (-0,8%) et recrutent de nouveaux annonceurs (+9,1%) quand les stations musicales sont dans le rouge sur ces deux critères. Au cumul, la radio présente la croissance la plus forte du marché (+7,5%).

La télévision reste pénalisée par les chaînes nationales dont les résultats demeurent négatifs tant en valeur (-5,3%) qu’en volume (-8,9%) et en nombre d’intervenants (-2,7%). Le média reste toutefois stable sur le mois (+0,6%) grâce au dynamisme des chaînes de la TNT. Le segment enregistre +15,2% de recettes brutes et augmente sa durée publicitaire de +2,4%, soit la seule évolution positive ce mois-ci. Sur le cumul, la télévision enregistre +7% de recettes brutes avec un fléchissement visible sur les chaînes historiques (-0,8%).

Le mois de novembre en presse se traduit par un net recul de ses recettes brutes (-7,7%) émanant à la fois des magazines (-7,6%) et des quotidiens nationaux (-7,2%). En volume, le constat est encore plus maussade avec une pagination qui subit une baisse sévère sur les magazines (-10,4%) et sur les quotidiens nationaux (-20,9%). Seul point positif, le média consolide son portefeuille d’annonceurs ce mois-ci (+1%). Au final, la presse conclut ces 11 mois par des recettes brutes stables (+0,8%).

En publicité extérieure, les niveaux d’investissements sur le média sont comparables à ceux de l’an dernier sur le mois (+0,5%) et sur le cumul annuel (+1,1%).

Les recettes brutes du cinéma maintiennent un rythme soutenu depuis le début de l’année (+38,1%) malgré un léger ralentissement sur le mois de novembre (+11,5%).

Catherine Heurtebise

Catherine Heurtebise

Chef de Rubrique

Une littéraire tombée dans la presse professionnelle communication et marketing ! Société Générale de Presse, Stratégies, CB News, Marketing Profit… Le [...]...

Voir la fiche
Portrait-robot des médias sociaux à l'ère chatbot

Portrait-robot des médias sociaux à l'ère chatbot

Portrait-robot des médias sociaux à l'ère chatbot

L'institut Harris Interactive a présenté la cinquième édition de son baromètre Social Life consacré aux médias sociaux. Le point sur les tendances [...]

Le Data Marketing : parcours du combattant ?

Article écrit par MEDIARITHMICS

MEDIARITHMICS

Le Data Marketing : parcours du combattant ?

Le Data Marketing : parcours du combattant ?

Lundi 10h : réunion hebdomadaire au département marketing. La directrice annonce les grandes lignes d’une campagne d’activation marketing scénarisée [...]

7 conseils pour optimiser des mailings B to B

7 conseils pour optimiser des mailings B to B

7 conseils pour optimiser des mailings B to B

L'e-mail reste un élément de communication privilégié en B to B, puisque 41% des professionnels ont acheté un produit après avoir reçu un e-mail [...]

Le nombre d'e-mails commerciaux décroît en 2016

Le nombre d'e-mails commerciaux décroît en 2016

Le nombre d'e-mails commerciaux décroît en 2016

Les marques plébiscitent toujours le mail pour communiquer avec leurs clients, mais privilégient des envois moins nombreux et davantage ciblés. [...]