Recherche

Internet, point de passage obligé avant l'achat

Publié par le

La dernière étude d'OTO Research sur l'intégration d'Internet dans la démarche d'achat du consommateur confirme l'importance de ce média dans le quotidien des Français.

  • Imprimer

La nouvelle étude OTO Research* (groupe FullSIX) révèle qu’Internet est – de très loin – la source privilégiée par le consommateur pour obtenir de l’information sur un produit ou un service. 87 % des Français se tournent d’abord vers cette source, 6 % favorisent l’avis de leur entourage et 5 % les conseils d’un vendeur.

S’il était déjà acquis qu’Internet devenait depuis plusieurs années un point de passage obligé avant l’acte d’achat, l’étude d’OTO Research* révèle à quel point ce phénomène s’est amplifié et s’est installé durablement dans le quotidien de tous les Français.
Cantonnée il y a encore quelques années aux produits électroniques (PC, lecteurs MP3, téléphones portables, etc.) ou à des univers de produits / services très présents économiquement sur le Web (tourisme, banque), cette démarche tend à toucher tous les secteurs. Ainsi, plus de la moitié des Français (55 %) déclarent réaliser des recherches d’informations on line sur la mode et l’habillement, un peu moins de la moitié (45 %) sur l’hygiène-beauté et près d’un quart (23 %) sur l’alimentaire. Étonnant car ces types de produits représentent par excellence les achats impulsifs.

Cette étude révèle aussi que les Français sont devenus des boulimiques de l’information sur le Web. Lorsqu’ils effectuent une recherche sur un produit ou un service, ils visitent en moyenne 7,5 sites internet et font varier sans hésitation les types de sources : sites d’achat en ligne (77 % déclarent y aller souvent), sites des marques (76 %), sites d’information spécialisés (74 %), mais aussi – dans une moindre mesure – forums (48 %) et blogs spécialisés (36 %).
Autre tendance révélée par cette étude : la parole de leurs pairs est devenue prépondérante. 78 % avouent se fier davantage aux avis des internautes qu’aux conseils d’un vendeur. Par ailleurs, l’évaluation des produits ou services n’est plus réservé à une poignée de trendsetters. Plus de la moitié des personnes interrogées (54 %) affirment commenter sur la toile – ne serait-ce que de temps en temps – leurs achats passés ou à venir.


*Étude menée par OTO Research du 18 au 22 novembre 2010 auprès d’un échantillon de 365 individus représentatif de la population française.

Catherine Heurtebise

Catherine Heurtebise

Chef de Rubrique

Une littéraire tombée dans la presse professionnelle communication et marketing ! Société Générale de Presse, Stratégies, CB News, Marketing Profit… Le [...]...

Voir la fiche