Recherche

Des e-shoppeuses aux f-shoppeuses

Publié par le - mis à jour à
Des e-shoppeuses aux f-shoppeuses

Qui sont-elles ? Comment achètent-elles sur la Toile ? Les acheteuses assidues du Net sont passées au scanner d'une étude réalisée par L'Échangeur by LaSer et 24h00.fr Boosket. Âgées de 39 ans en moyenne, elles sont diplômées et comme 92 % de leurs amies, elles sont inscrites sur un réseau social.

  • Imprimer

L'Échangeur by LaSer a présenté, cet été, les résultats de l'Observatoire des e-shoppeuses* lancée avec 24h.fr et consacrée à l’étude des femmes cyberacheteuses assidues. En 2012, le nombre de ces super shoppeuses a passé le cap des 3 millions. Plus de la moitié d'entre elles (54 % / + 3 points par rapport au premier baromètre) réalisent plusieurs achats mensuels et 13 % ont déjà acheté via le mobile (+ 9 points).

Sur la typologie des produits qui devraient connaître la plus forte croissance, on retrouve les produits de grande consommation alimentaire. En effet, ces addicts ne sont pour l'heure que 21 % à faire leurs courses alimentaires sur le Web (grande consommation), mais disent à 51 % qu'elles comptent le faire. C'est la plus importante intention de consommation, suivie des loisirs et des sorties (47 %)

Ces addicts du digital se connectent au moins une fois par jour à des fins personnelles sur Internet, réalisant plus d’un cyberachat par trimestre, dans plusieurs catégories et sur différents sites.

Selon ce baromètre, “elles représentent l'incontournable pépite du Web car, au-delà de témoigner d'une capacité d'achat supérieur, elles font leur loi par leur pouvoir d'influence démultiplicateur”.

Le volet social prend de l'importance

92 % des e-shoppeuses sont inscrites sur un réseau social, ce qui en fait des f-shoppeuses. Elles sont près de sept sur dix à se connecter sur Facebook au moins une fois par jour. Elles sont fans de huit marques en moyenne. La motivation des bons de réductions et des promotions est le principal attrait (66 %), suivi de l'attrait des actualités données par une ou plusieurs marques (58 %).

L'étude complète est à consulter ici.

*femmes cyberacheteuses assidues (définies comme réalisant plus d'un cyberachat par trimestre, dans plusieurs catégories et sur différents sites, et se connectant au moins une fois par jour à des fins personnelles sur Internet.

Méthodologie

L'Échangeur by LaSer s'est appuyé sur deux panels pour réaliser cette étude : l'Access panel LaSer et l'Observatoire des e-shoppeuses par 24h00. Le premier comprend 12 000 foyers et individus représentatifs, adossé au panel TNS Sofres. Le deuxième est un échantillon de 1 000 clientes d'une vingtaine de sites affinitaires e-commerce leaders (secteurs mode-beauté-maison-puériculture). Les terrains se sont déroulés en février/mars 2012 pour le premier panel et en juin 2011 pour le deuxième.

AMELLE NEBIA

AMELLE NEBIA

Chef de Rubrique

Chef de rubrique Marketing Magazine et emarketing.fr. En veille sur le retail, la consommation, le marketing produit food, les formations supérieures [...]...

Voir la fiche