Recherche

Cadeaux de Noël : la grève des budgets français

Publié par le | Mis à jour le
Cadeaux de Noël : la grève des budgets français

A l'approche des fêtes de Noël, Cadeaux.com s'est penchée sur les pratiques des Français en matière d'achats. Effet de la crise et de la baisse du pouvoir d'achat, le budget moyen continue à baisser.

  • Imprimer

Qui dit fêtes de Noël, dit avalanches de bons mets et de... cadeaux. Le leader du cadeau personnalisé sur Internet a eu l'idée d'interroger les Français sur leur façon de préparer les fêtes de fin d'année (1). Et les résultats sont à la hauteur de la crise économique qui continue à sévir : les Français continuent à sacrifier leur budget dédié aux cadeaux et privilégient les congés pour se rassembler en famille.

Budget moyen en baisse

La tendance amorcée l'an dernier se confirme, en pire. Selon Deloitte (2), en 2013, les Français rognaient sur leur budget dédié aux cadeaux de Noël avec un budget moyen de 302 euros. Cette année, à peine 20 % des Français envisagent un budget entre 300 et 500 euros. Dans le détail, 18% y consacrent moins de 100 euros, 27 % entre 100 et 200 euros et 23% entre 200 et 300 euros.


Une autre tendance se dégage du questionnaire, confirmant cette volonté des Français de limiter leurs dépenses : 4 % des sondés ont décidé d'attendre les soldes pour faire leurs cadeaux !

Enfin, afin d'étaler ces dépenses de fin d'année, les Français effectuent leurs achats de plus en plus tôt dans l'année : début octobre, ils sont 17% à avoir commencé leurs achats et 30% déclarent les faire en novembre. Avant le 10 décembre, deux tiers des sondés auront déjà fait leurs achats. Les commerçants vont donc plus que jamais devoir anticiper pour leurs stocks.

Priorité au rassemblement familial

Tradition oblige et valeur refuge, Noël reste la fête de famille par excellence. Cette année, c'est plus de 60% des Français qui prendront des congés pour profiter de ces fêtes et réunir les familles éparpillées. Moins d'1% des sondés partiront à l'étranger ou au ski cette année.

Enfin, les fêtes de fin d'année réuniront davantage de grands comités que des noyaux familiaux. 74 % envisagent de passer les fêtes accompagnés de 10 convives et 23% au-delà de ce nombre.

(1) Enquête réalisée auprès de 455 personnes en octobre 2014.

(2) "Noël 2013 : Les intentions d'achats des Français", étude Deloitte, novembre 2013.