Recherche
En ce moment En ce moment

Bercy favorable au maintien des soldes flottants

Publié par le
Bercy favorable au maintien des soldes flottants

Christine Lagarde et Frédéric Lefebvre suivent les recommandations du rapport du Credoc et de l'IFM concernant le maintien des soldes flottants. La LME conserve donc ce dispositif pour 2011.

  • Imprimer

Frédéric Lefebvre, secrétaire d’État chargé du commerce, de l’artisanat, des petites et moyennes entreprises, des professions libérales, du tourisme, des services et de la consommation a reçu, lundi 6 décembre, Yvon Merlière, directeur général du Centre de recherche pour l'étude et l'observation des conditions de vie (Credoc) et Dominique Jacomet, directeur de l’Institut français de la mode (IFM), pour la remise de leur rapport sur le fonctionnement des soldes flottants.
 

Ce rapport permet de disposer d’une analyse des enjeux pour le commerce et pour les consommateurs du mécanisme des soldes nationaux, des soldes complémentaires et des promotions.  Le rapport note l’inversion de tendance entre 2005 et 2010 concernant l’appréciation des soldes par les consommateurs. En effet, tandis qu’en 2005, les soldes représentaient une fête consumériste pour près de 53% des consommateurs et une nécessité budgétaire pour 47% d’entre eux, ces soldes représentent en 2010 une fête consumériste pour 44% des consommateurs et désormais une nécessité budgétaire pour 56% d’entre eux.

Le rapport souligne également que le mécanisme des soldes flottants et les promotions, sans déstabiliser les circuits commerciaux habituels, ont permis de dégager un chiffre d’affaires supplémentaire de plus de 120 millions d’euros dans le secteur de l’habillement depuis un an et demi (dont 93 millions d'euros pour les seuls soldes flottants).
 

Enfin, en cette période de sortie de crise, 71% des consommateurs, selon une enquête menée auprès des consommateurs par l’IFM en octobre 2010, soutiennent ce mécanisme de soldes flottants.

Les rapporteurs recommandent, à ce stade:
-  de maintenir le mécanisme des soldes flottants introduit par la loi de modernisation de l’économie dans une optique de défense du pouvoir d’achat des consommateurs,

- de ne pas figer dans l’année les dates de ces soldes flottants, afin de ne pas ajouter de contraintes supplémentaires aux distributeurs et de leur laisser la faculté de trouver le meilleur équilibre entre périodes de solde et périodes de promotion,
 

- enfin, de promouvoir une période d’animation commerciale au printemps, en raison du faible pic d’activité à ce moment de l’année.
Christine Lagarde, ministre de l’Économie, des Finances et de l’Industrie et Frédéric Lefebvre  prennent acte des recommandations des rapporteurs et décident donc de poursuivre, pour l’année 2011, l’application des soldes flottants tels que prévus par la loi de modernisation de l’économie.

Par ailleurs, Frédéric Lefebvre demande aux rapporteurs d’approfondir leur réflexion sur l’encadrement des soldes et promotions sur Internet et rappelle que le gouvernement est favorable à l’alignement strict des dates de démarrage des soldes nationaux dans l'e-commerce sur celles du commerce traditionnel.

Enfin, pour stimuler l’activité commerciale et valoriser le commerce sous ses différentes formes, les ministres vont poursuivre la concertation avec les associations de consommateurs et les fédérations professionnelles de commerçants. Ils évoqueront notamment l’idée, avancée par le rapport, de mieux soutenir l’animation commerciale au printemps.

Les réactions n'ont pas tardé. La Fédération des enseignes du commerce associé (FCA) a déploré le résultat annoncé par le rapport concernant l'habillement. D'après eux, d'autres secteurs du commerce, comme l'art de la table, les sports et loisirs, l'équipement de la maison, etc., seraient concernés par ces périodes de soldes flottants. 

La FCA demande donc un soutien et un réel engagement du gouvernement vis-à-vis du commerce.

AMELLE NEBIA

AMELLE NEBIA

Chef de Rubrique

Chef de rubrique Marketing Magazine et emarketing.fr. En veille sur le retail, la consommation, le marketing produit food, les formations supérieures [...]...

Voir la fiche
Les commerçants ne veulent plus des soldes flottants

Les commerçants ne veulent plus des soldes flottants

Les commerçants ne veulent plus des soldes flottants

La CGPME CCI France et la Confederation des commercants de France demandent la suppression des soldes flottants aux ministres Sylvia Pinel et [...]

Les soldes flottants pourraient disparaître

Les soldes flottants pourraient disparaître

Les soldes flottants pourraient disparaître

Les soldes flottants ont pas eu les resultats escomptes Commercants et consommateurs trouvent le dispositif confusant et peu rentable Un rapport [...]

La fiche projet

La fiche projet

La fiche projet

La fiche projet constitue la carte identite du projet Elle formalise acte de naissance du projet et en decrit les donnees structurantes Focalisee [...]

L'euro est là, les interrogations aussi

L'euro est là, les interrogations aussi

L'euro est là, les interrogations aussi

4Deux mois apres le passage l euro les cybercommercants continuent de interroger sur le seuil psychologique des prix sur la gestion des soldes [...]