Recherche

Banques : du mass market aux marchés de niche

Publié par le

Face au ralentissement de leur marché prioritaire, les banques se diversifient. Une étude Xerfi fait le point sur ces relais de croissance.

  • Imprimer

Les services à la personne et la télésurveillance arrivent en tête des marchés de niche convoités par les banques. Suivent la microfinance, les services aux expatriés, les transferts d’argent et la téléphonie mobile, selon le panorama établi par Xerfi. Cette étude propose un benchmark des principales activités de niche: services à la personne, télésurveillance, microfinance, expatriés, transferts d'argent et téléphonie mobile. 

Ces produits et services bancaires ou non offrent en effet un potentiel de croissance et de rentabilité indéniable aux établissements financiers, confrontés à la saturation du mass market. Face au ralentissement des revenus de la banque de détail mais aussi au tassement des marges d’intermédiation et aux tensions sur le prix des services, ces niches constituent une occasion d’élargir sa base de clientèle et d’accroître le taux d’équipement de ses clients. Relais de croissance, ces activités permettent aussi aux banques de valoriser leur savoir‐faire, fidéliser leur clientèle et véhiculer une image positive. Un établissement positionné sur la microfinance pourra en effet revendiquer une image de banque solidaire. La diversification des établissements financiers vers des produits et services extra‐bancaires n’est pas nouvelle. Mais le phénomène s’est amplifié sous la pression de la concurrence.
 

L’identification par Xerfi des spécificités de chaque marché de niche et des modes opératoires (création de filiale, partenariat…) des banques révèlent ainsi que:

- L'offre est peu différenciée dans les services à la personne;

- Les logiques de déploiement varient sensiblement dans la télésurveillance où tous les acteurs sont présents;

- L’ensemble des banques manifeste son intérêt pour la microfinance;

- Les positionnements sont les plus hétérogènes sur le marché des expatriés;

- Le manque d’innovation est flagrant dans les transferts d’argent;

-Le segment de la téléphonie mobile est le moins développé.

Pour assurer la visibilité de leur offre extrabancaire, les banques doivent impérativement former leur réseau ou mettre celle‐ci en ligne, sur des sites dédiés ou non. Elles doivent aussi veiller à inscrire ces activités de niche en cohérence avec leur identité. Les établissements bancaires auraient aussi tout intérêt à se présenter comme un partenaire de la vie quotidienne. 

Catherine Heurtebise

Catherine Heurtebise

Chef de Rubrique

Une littéraire tombée dans la presse professionnelle communication et marketing ! Société Générale de Presse, Stratégies, CB News, Marketing Profit… Le [...]...

Voir la fiche
La banque et l'assurance font leur révolution

La banque et l'assurance font leur révolution

La banque et l'assurance font leur révolution

Les secteurs de la banque et de l'assurance sont en plein renouveau : Tilt Ideas a repéré cinq initiatives qui vous inspireront, quelque soit [...]

Décret sur la publicité digitale : l'UDA s'impatiente

Décret sur la publicité digitale : l'UDA s'impatiente

Décret sur la publicité digitale : l'UDA s'impatiente

L'Union Des Annonceurs interpelle le gouvernement sur la publication du décret sur la transparence dans le marché de la publicité en ligne attendu [...]

Cdiscount à l'assaut de la téléphonie mobile

Cdiscount à l'assaut de la téléphonie mobile

Cdiscount à l'assaut de la téléphonie mobile

200 minutes, 200 sms/mms et 200 mo d'Internet pour 2 euros, c'est avec cette offre simple et compétitive que Cdiscount lance son offensive sur [...]

Comment les marketeurs ciblent les plus jeunes ?

Comment les marketeurs ciblent les plus jeunes ?

Comment les marketeurs ciblent les plus jeunes ?

Laisser les enfants gérer leur budget : c'est le souhait de VeeCee. Le service n'est pas le seul à s'intéresser au marché d'une jeunesse de [...]

Le Marketing Leadership ne suffit plus

Le Marketing Leadership ne suffit plus

Le Marketing Leadership ne suffit plus

Pour passer de leader marketing à devenir comme un chef d'entreprise, les dirigeants Marketing doivent adapter leurs stratégies aux exigences [...]