Recherche

Avec Life, Coca-Cola se met au vert

Publié par le | Mis à jour le
Avec Life, Coca-Cola se met au vert

Lancé en septembre en Suède et au Royaume-Uni, Coca-Cola Life le dernier soda de la multinationale américaine délaisse les codes couleurs classiques de la marque.

  • Imprimer

Le vert, couleur naturelle s'il en est. Le vert, couleur apaisante et tonifiante, sera bientôt sur toutes les étiquettes de Coca-Cola Life, la nouvelle boisson gazeuse lancée en septembre prochain au Royaume-Uni (et en Suède) par le groupe américain.

Avec Coca-Cola Life, la marque délaisse le rouge et casse son code couleur. Déjà commercialisée depuis 2013 sur des marchés émergents comme le Chili et l'Argentine, la nouvelle boisson a contribué à doper les volumes du groupe et à ramener le consommateur au rayon cola.

Un soda à la stévia

Life est un soda intégrant un édulcorant naturel (et non artificiel) extrait d'une plante, la stévia, connue pour avoir un petit goût légèrement réglisse. La multinationale qui gère plus de 500 marques au niveau mondial a déjà intégré la stévia à quelques unes de ses références telles que Sprite, Finley, VitamineWater, ou Nestea.

Le Coca-Cola Life, c'est du soda avec 30% de sucre de moins qu'un Coca-Cola classique et seulement 89 calories. Ainsi qu'une canette de 330 ml au minimun à base de 46% d'aluminium recyclé. Certes, on est encore loin du Light, mais pour le groupe d'Atlanta là n'est pas forcément l'important. L'important ce serait plutôt de se recentrer sur le naturel ou tout ce qui peut y faire penser.

Du Breizh Cola Stévia en France depuis 2010

Phare Ouest, producteur du Breizh Cola et concurrent local du géant américain, n'a pas attendu l'arrivée du Coca-Cola Life pour lancer son propre soda à la stévia. La mise sur le marché du Breizh Cola Stévia (doté lui aussi d'un packaging vert) remonte à 2010.

Les arguments marketing sont les mêmes que ceux de Coca-Cola (à moins que ce ne soit l'inverse), à savoir que la teneur en sucre du Breizh Cola Stévia est inférieure de 70% à celle de la boisson originelle. Pour la petite histoire, la plante "stévia rebaudiana" est un édulcorant végétal. Son "pouvoir sucrant" est 300 fois supérieur à celui... du sucre.

La stévia est utilisée depuis des siècles par les indiens Guarani qui l'appellent "Ka'aà-hé ê", ce qui signifie "herbe sucrée". Une tonne de stévia qui coûtait il y a quelques années encore plusieurs dizaines de milliers d'euros. Ce prix a considérablement baissé et se négocie désormais entre 100 euros et 200 euros indiquent les fournisseurs de Phare Ouest, le fabricant du Breizh Cola.

Cultiver le naturel

Et ce dans un contexte où les campagnes récurrentes contre l'aspartame et ses effets supposés heurtent de plein fouet les ventes de Coca-Cola Light. Coca-Cola dont les bénéfices accusent une baisse de 3% au dernier trimestre et dont le chiffre d'affaires fait du sur place, mise donc beaucoup sur sa nouvelle référence pour se relancer.


Lancée à grand renfort de publicité au Royaume-Uni (en attendant la France?) en cette rentrée 2014, la commercialisation du Coca-Cola Life est la première opération d'envergure outre-Manche pour la marque depuis la mise sur le marché du Coca-Cola Zero en 2006.

Avec une hantise: reproduire l'échec du C2, ancêtre du Zero. Cette boisson ciblant les 20-40 ans et apparue en 2004 n'était en effet jamais parvenue à trouver son public. En cas de succès, le Coca-Cola Life retraversera l'Atlantique pour débarquer cette fois-ci non pas aux Amériques (du Sud) mais aux Etats-Unis.