Recherche

Achats groupés : les français sont prêts

Publié par le - mis à jour à
Achats groupés : les français sont prêts

L'achat groupé entre proches (voisins la plupart du temps) est une manière d'acheter courante aux Etats-Unis ou en Asie. Beaucoup moins en France. Pourtant les français sont prêts et l'annonce de l'arrivée de Costco pourrait bousculer le paysage commercial hexagonal. ShopperMind a mené l'enquête.

  • Imprimer

49% des français se disent prêts pour l'achat groupé. C'est ce que révèle l'Observatoire du comportement des consommateurs ShopperMind (groupe Altavia) dans un terrain effectué en juillet 2014. S'associer à ses voisins pour acheter de plus gros volumes pour faire baisser les prix est une pratique courante aux Etats-Unis et en Asie mais pas encore en France. Cette adhésion confirme les résultats de l'étude " Crise du shopping ou shopping de crise ? " qui révélait que 57 % des français étaient prêts à abandonner les circuits classiques de l'hyper et du supermarché (Lire notre article). Mais sur le terrain, rien de notable de la aprt des enseignes ou des marques. Les initiatives d'achats sont, pour l'heure, le fait de voisins-amis qui s'unissent pour acheter ensemble (on observe ça et là des initiatives pour acheter du bois de chauffage ou des fournitures scolaires par exemple).

Mais l'annonce de l'arrivée de Costco (lire notre article "Qui a peur de l'arrivée de Costco en France ? ") va sûrement insuffler un vent nouveau sur la distribution traditionnelle. Annoncée pour début 2015 avec une quinzaine de magasins, cette implantation pourrait "forcer" les enseignes à proposer de nouveaux services. Le cash&caary Metro ou la Serap ont déjà ouvert la voie






AMELLE NEBIA

AMELLE NEBIA

Chef de Rubrique

Chef de rubrique Marketing Magazine et emarketing.fr. En veille sur le retail, la consommation, le marketing produit food, les formations supérieures [...]...

Voir la fiche