Coca-Cola toujours à la tête du classement Interbrand des marques mondiales les plus valorisées

Publié le par

Apple rafle la seconde place à IBM, Google dépasse Microsoft et Facebook entre dans le Top 100.

Coca-Cola toujours à la tête du classement Interbrand des marques mondiales les plus valorisées

Interbrand publie son 13e "Best Global Brands report". Pas de grand changement pour le haut du palmarès. Le tiercé des marques mondiales les plus valorisées est toujours: Coca-Cola/Apple/IBM mais dans le désordre puisque Apple grimpe à la deuxième place. La marque à la pomme a réalisé des ventes spectaculaires l'année dernière, à la fois sur les marchés développés et sur les marchés émergents. Le géant des réseaux sociaux, Facebook (n°69), fait son entrée après avoir fait beaucoup parler de lui comme la troisième plus importante introduction en Bourse de l'Histoire, et Google (n°4) a connu une progression de 26% de la valeur de sa marque au cours de l'année dernière, dépassant celle de son rival Microsoft (n°5) pour la première fois depuis la création du classement d'Interbrand.

Pour Bertrand Chovet, DG d'Interbrand, “Au vu de l'intensification de la concurrence mondiale et du fait que les avantages concurrentiels comme la technologie se réduisent, la contribution d'une marque à la valeur actionnariale ne va pas cesser de croître. Les 100 marques mondiales les plus valorisées montrent l'exemple à suivre en étant à l'écoute de leurs clients, de leurs collaborateurs comme des investisseurs tout en proposant une expérience de marque homogène et transversale sur tous les points de contact, eux-mêmes en constante évolution.”

Nouveaux entrants en 2012: Pampers, Facebook, Prada, Kia, Ralph Lauren, MasterCard

– Pampers (n°34): Pampers, la marque de couches qui caracole en tête des ventes aux États-Unis est la plus vendue par P & G dans le monde, se place en tête des nouveaux entrants cette année. Pampers a su tirer efficacement parti des réseaux sociaux et des programmes de fidélisation pour rester connecté à sa clientèle. Tous ces efforts (ainsi qu'une plus grande transparence financière de la part de P & G) ont valu à Pampers une position remarquable dans le classement Best Global Brands de cette année.
– Facebook (n°69): L'entrée en bourse de Facebook en mai dernier a permis à Interbrand d'examiner pour la première fois les données financières de ce géant des réseaux sociaux. Malgré des débuts laborieux et des incertitudes persistantes à propos de son modèle économique, le développement de la marque Facebook, en particulier dans les marchés émergents, lui vaut sa présence au sein du classement de cette année.
– Prada (n°84): Prada revient cette année dans le classement des meilleures marques mondiales. La progression continue des revenus de la marque est largement alimentée par ses plus de 250 boutiques (gérées en propre) dans le monde, un réseau qui s'est développé en gardant un œil attentif à une clientèle de plus en plus exigeante dans les marchés émergents.
– Kia (n°87): Depuis ces dernières années, Kia est l'une des marques automobiles qui connaît la progression la plus rapide dans le monde. Aux États-Unis, la part de marché de Kia augmente depuis 17 années consécutives et ses chiffres de ventes ne cessent de progresser, même au sein d’un marché européen tendu.
– Ralph Lauren (n°91): Première apparition dans le Top 100 depuis 2009, la croissance remarquable de la marque Ralph Lauren l'année passée peut être attribuée à des modèles de communication hautement innovants et à son homogénéité à travers tous ses points de contact et tous ses formats.
– MasterCard (n°94): MasterCard fait ses premiers pas dans le classement 2012 des Best Global Brands après une année impressionnante. Le lancement de sa campagne « Priceless Cities » et une gamme croissante de solutions pour chefs d'entreprise se sont traduits par la progression de la satisfaction clients, ce qui a contribué à booster la valeur de sa marque.

Les plus fortes progressions en 2012: Apple, Amazon, Samsung, Nissan, Oracle

– Apple (+129%): malgré la disparition de Steve Jobs, le lien affectif des consommateurs avec la marque Apple reste plus fort que jamais, ce qu'a confirmé le lancement il y a peu de l'iPhone 5. Même face à la concurrence croissante de ses rivaux Google et Samsung, l'entreprise continue à faire preuve de son engagement à protéger la marque Apple. Cet engagement a permis à Apple d'annoncer, en juillet dernier, des recettes trimestrielles de 35 milliards de dollars et un bénéfice net trimestriel de 8,8 milliards de dollars.
– Amazon (+46%): Avec le lancement de Kindle Touch et de Kindle Fire dans 175 pays, Amazon a donné un formidable élan au Kindle, bien au-delà de sa fonction de liseuse d'origine, et en fait un sérieux rival pour l'iPad. Le Kindle Fire tient aujourd'hui le deuxième rang en part de marché des tablettes au niveau mondial.
– Samsung (+40%): Samsung a pris la tête des ventes de smartphones en 2011 en devançant Apple et Nokia. Samsung a également su créer l'événement sur le net en imposant ses Galaxy SIII et Note lors de la cérémonie d'ouverture des jeux Olympiques de Londres 2012. Malgré le conflit judiciaire qui l'oppose à Apple, Samsung dispose d'une part de marché au niveau mondial de 32,6% et la valeur de sa marque a fait un bon sensationnel de 40% l'an passé.
– Nissan (+30%): Nissan s'est rapidement remis des catastrophes naturelles qui ont frappé le Japon l'an dernier et a fait progresser sa part de marché en misant largement sur l'innovation et en créant un concept automobile audacieux comme celui du Nissan Juke. La capacité de Nissan à surmonter les défis et à innover en permanence a su captiver l'intérêt des consommateurs et s'est traduit par une augmentation de la valeur de marque de 30%.
– Oracle (+28%): Oracle a élargi son offre au-delà des solutions bases de données pour mieux caracoler devant ses concurrents. L'entreprise poursuit ses acquisitions stratégiques tout en développant ses ressources et ses gammes de solutions, en particulier en matière d'applications informatiques dématérialisées. La progression de 28% de la valeur de sa marque cette année est la preuve que cette stratégie a séduit autant les clients que les investisseurs.

En termes de secteurs, les marques technologiques dominent toujours: cinq marques du Top 10 de cette année sont issues du secteur technologique (Apple, Google, Microsoft, Intel et Samsung). Les marques automobiles relèvent la tête (Audi, Ford, BMW, Hyundai, Kia...). Les marques de luxe se maintiennent (Louis Vuitton, Gucci, Hermès, Cartier...). Les marques de produits de grande consommation accroissent leur valeur: Kellog's, L'Oréal, Heinz, Colgate, Danone, Nestlé, Johnson & Johnson. Quant aux marques de services financiers, elles restent touchées par la crise économique mondiale: le Crédit Suisse a perdu 5% en valeur de marque. Cependant, cinq des 12 marques de services financiers figurant au classement de cette année ont accru leur valeur de marque: American Express (n°24), Morgan Stanley (n°54), AXA (n°58), Allianz (n°62), and Visa (n°74). Et le classement accueille un nouveau venu:  MasterCard (n°94).

Méthodologie: Interbrand, premier groupe mondial de conseil sur les marques, publie chaque année son classement des 100 marques mondiales les plus valorisées. L’Évaluation de marque d'Interbrand, certifiée ISO, analyse les différentes manières dont une marque impacte et bénéficie à l’entreprise, tant en termes de satisfaction des attentes clients, que de progression des résultats.
Pour mettre au point son classement, Interbrand passe au crible les trois aspects-clés qui contribuent à la valeur d'une marque:
– la performance financière des produits ou services sous la marque ;
– le rôle que joue la marque pour influencer le choix du client ;
– la force de la marque à garantir un premium et à sécuriser les revenus de l'entreprise.

Didier Farge, SNCD : « Le marketing direct doit intégrer les influenceurs »

Design : Sleever International, sponsor des Pentawards