Recherche

Le luxe serait-il réservé aux (seuls) touristes ?

Publié par le - mis à jour à
Le luxe est jugé trop 'bling bling' par 80% des français
Le luxe est jugé trop "bling bling" par 80% des français

Trop "bling bling" et ostentatoire, le luxe ? 80% des Français ont aujourd'hui cette opinion d'un secteur qu'ils pensent réservé aux seuls touristes. Un désamour sans distinction de classe, âge ou sexe.

  • Imprimer

Que représente le luxe aujourd'hui pour vous ? Les Français répondent à 80 % que c'est "bling bling ", à 66% " trop provoquant ", et pour un Français sur deux, qu'il "manque d'élégance " (source : OpinionWay pour Gemmyo 1). Un camouflet pour la représentation (communication notamment) que donnent les marques de luxe de leurs produits et/ou de leur univers. Jugé inaccessible, les Français pensent aussi que seuls les touristes ont accès au luxe. Néanmoins, ils jugent à 56% "créative" la représentation des marques de luxe.

Désamour

Tous les âges, sexes et classes sociales s'entendent à égalité sur le fait que le luxe est "ostentatoire et bing bling". Les hommes sont toutefois plus critiques (66%) - surtout sur la perception froide et impersonnelle - que les femmes (55%) et sur le manque d'élégance : 51% contre 45%. A contrario, les plus jeunes (18-24 ans) sont les moins critiques vis-à-vis de la scène du luxe : seulement 47% la jugent provocante, 43% froide et impersonnelle, 34% manquant d'élégance et 63% la trouvent créative.

Touristes only ?

Près de 9 sondés sur 10 (84 %) estiment que les produits de luxe s'adressent en priorité aux touristes étrangers... L'une des pistes pour réconcilier les Français et le luxe serait d'activer la ficelle du sur-mesure. En effet, 90% du panel estiment que le "vrai luxe, c'est le sur mesure ". Pour la jeune marque de joaillerie en ligne Gemmyo, qui a anticipé ce changement de perception du luxe en proposant des bijoux uniques, "le luxe peut être décomplexé, libéré et vivant " (lire la saga de Gemmyo).


AMELLE NEBIA

AMELLE NEBIA

Chef de Rubrique

Chef de rubrique Marketing Magazine et emarketing.fr. En veille sur le retail, la consommation, le marketing produit food, les formations supérieures [...]...

Voir la fiche