MENU
Recherche

Publicité online : 2,7 milliards d'euros de CA net en 2012, soit une progression de +5%

Publié par le - mis à jour à
Publicité online : 2,7 milliards d'euros de CA net en 2012, soit une progression de +5%

Le SRI (Syndicat des Régies Internet), l'Udecam (Union des entreprises de conseil et d'achat medias) et Capgemini Consulting ont présenté aujourd'hui les résultats de la 9e édition de l'Observatoire de l'e-pub.

En 2012, le chiffre d'affaires du marché français atteint 2,7 milliards d'euros nets, soit +5% par rapport à 2011. C'est moins que l'an passé, qui avait enregistré une croissance de +11% par rapport à 2010, et ce, de manière plus marquée en France que sur les marchés américain, britannique et allemand. C'est ce qui a été révélé le 15 janvier lors de la neuvième édition de l'Observatoire de l'e-pub, étude réalisée deux fois par an par Capgemini Consulting pour le SRI (Syndicat des Régies Internet) et l'Udecam (Union des entrprises de conseil et d'achat medias).

En 2012, les annonceurs combinent davantage l'ensemble des canaux de communication pour mettre en oeuvre leur stratégie digitale, ce qui permet à l'ensemble de ces canaux de continuer de progresser :

* Le " Search " (liens sponsorisés) poursuit sa progression (+7%) et représente un chiffre d'affaires de 1 141 millions d'euros nets sur l'année 2012, soit 42% du marché de la publicité en ligne en France (la même part qu'en 2011).

* Le " Display " (publicité graphique), deuxième segment en valeur, a poursuivi sa croissance en 2012 (+5%) en ralentissement par rapport à 2011 (+14%), portant le chiffre d'affaires à 649 millions d'euros nets. L'année 2012 a été marquée à nouveau par un fort dynamisme de la vidéo (+50%), des réseaux sociaux (+35%) et des opérations spéciales (+18%). On observe par ailleurs un intérêt croissant des annonceurs pour les achats via les Ad Exchanges qui représentent 7% des investissements " Display " (vs 3% en 2011).

* Le chiffre d'affaires de l'affiliation atteint 217 millions d'euros en 2012 (+5%). L'e-mailing fait preuve d'une bonne résistance et reste stable à 95 millions d'euros.

* Le marché