Recherche

Sandrine Plasseraud, We are Social : "Avec le big data, les marques n'ont plus d'excuses pour ne pas comprendre le consommateur".

Publié par le | Mis à jour le
Sandrine Plasseraud, We are Social : 'Avec le big data, les marques n'ont plus d'excuses pour ne pas comprendre le consommateur'.

Sandrine Plasseraud, directrice générale de l'agence We are Social, estime que la foison de données disponibles doit permettre aux marques de nouer un autre dialogue avec leurs clients. Pour cette experte, 2013 sera placée sous le signe d'une relation plus intimiste.

  • Imprimer

Quels constats dressez-vous de l'année 2012 ?
Abreuvé d'informations comme jamais auparavant, surexposé aux messages de marques en continu via les médias off-line, on-line ou les médias sociaux, sur sa TV, son ordinateur, son mobile ou sa tablette, le consommateur de 2012 est devenu ultra-exigeant : il sait ce qu'il veut ! Pour capter son attention et émerger, les marques vont devoir redoubler de créativité et d'intelligence en 2013.

Que dire de l'avènement des formats visuels sur les médias sociaux en 2012 ?
Il n'est pas anodin : l'internaute passe un temps croissant sur les médias sociaux (20% de son temps passé online sur un PC est consacré au social media et 30% sur mobile*) et son attention est d'autant plus volatile que les messages se sont multipliés ces dernières années (amis, familles, marques). Emerger via un format visuel en 2012 est devenu dès lors plus simple pour les marques.

Comment expliquez-vous la création de nouveaux médias sociaux ?
Face à un Facebook devenu le Goliath des réseaux sociaux (1 milliard d'utilisateurs), nombreux sont les réseaux sociaux plus "niches" qui ont émergé cette année : de Pinterest à Path, en passant par Tumblr, Instagram ou encore deviantArt. Même MySpace est revenu en haut de l'affiche fin 2012, confirmant le grand retour des réseaux par affinité.
Facebook est devenu le réseau " grand public ", les autres préfigurent un retour à des conversations intimistes, ou du moins, de plus grande qualité : on ne créé pas de communautés : les communautés se retrouvent au sein de réseaux sociaux par centres d'intérêts aussi divers que variés : photographie, art, musique, animaux de compagnie, ...

Quel est l'intérêt des réseaux sociaux pour les marques ?
Même si la frénésie du recrutement à tout prix semble bel et bien s'être achevée en 2012, dès lors que l'on parle de médiatisation sur Facebook, il est évident que toutes les marques ne pourront pas émerger sur ce carrefour d'audience, pourquoi ne pas, dès lors, envisager en 2013 d'investir en complément des réseaux de niches où vos consommateurs se retrouvent par affinité...

Quelle sera la grande tendance de 2013 ?
En 2012, l'expression à la bouche de tous les marketeurs fut " Big Data "... En 2013, plus d'excuse pour ne pas comprendre le consommateur via toutes ces données disponibles. Dès lors, pourquoi ne pas lui proposer une véritable expérience qui va au-delà du produit: stratégique, conversationnelle, transparente et intégrée. Et, si possible, créative en faisant bon usage de la technologie à disposition (NFC, 3D, géolocalisation, etc.) pour créer un vrai lien entre marque et consommateur !

* The Nielsen Social Media Report 2012

Dominique Fevre

20 ans de publicité vus par Stéphane Xiberras (BETC)

20 ans de publicité vus par Stéphane Xiberras (BETC)

20 ans de publicité vus par Stéphane Xiberras (BETC)

A l'occasion des 20 ans de Marketing Magazine, ceux qui font chaque jour la publicité (agences, annonceurs et réseaux sociaux) nous ont livrés [...]

20 ans de publicité vus par Fabienne Mallat (Hanes)

20 ans de publicité vus par Fabienne Mallat (Hanes)

20 ans de publicité vus par Fabienne Mallat (Hanes)

A l'occasion des 20 ans de Marketing Magazine, ceux qui font chaque jour la publicité (agences, annonceurs et réseaux sociaux) nous ont livrés [...]

Les 10 idées marketing (5-9 déc.)

Les 10 idées marketing (5-9 déc.)

Les 10 idées marketing (5-9 déc.)

La rédaction a sélectionné 10 informations percutantes. Au menu cette semaine : Audi embarque pour la Lune, un enfant trisomique, égérie d'une [...]

E-réputation : quels enseignements tirer de 2016 ?

E-réputation : quels enseignements tirer de 2016 ?

E-réputation : quels enseignements tirer de 2016 ?

Customer is watching you ! Avec les réseaux sociaux, les marques ne sont plus à l'abri d'un bad buzz qui peut impacter au-delà de leur image, [...]