Recherche

[Rencontre] Kwame Yamgnane : le marketing, le codage et l'innovation

Publié par le | Mis à jour le
[Rencontre] Kwame Yamgnane : le marketing, le codage et l'innovation

Pour révéler les talents de la France numérique de demain, l'école 42 veut redonner à l'homme sa capacité à innover. Rencontre avec Kwame Yamgnane, l'un de ses cofondateurs.

  • Imprimer

"Dans dix ou même cinq ans, vous ne pourrez plus être directeur marketing d'une marque comme Chanel si vous ne savez pas coder. Car si vous vous retrouvez comme une poule devant une centrale nucléaire quand vos informaticiens vous livreront un puits de données marketing, vous ne serez pas un directeur très efficace!"

La formule de Kwame Yamgnane est choc, mais le credo de l'école 42, qu'il anime, est simple : à l'ère numérique et dans tous les domaines de l'économie, c'est sur les créatifs du développement qu'il faut miser pour demain, et davantage sur ceux qui savent compter !

"Nous sortons de l'ère industrielle, poursuit le dirigeant, et la problématique, aujourd'hui, n'est pas de savoir comment fabriquer 1 million de Facebook, mais comment inventer le nouveau Facebook." Pour ce faire, la grande école informatique gratuite ouverte depuis le mois de novembre dernier par Xavier Niel, Nicolas Sadirac, Kwame Yamgnane et Florian Bucher rompt avec l'enseignement traditionnel, en reprenant les méthodes de l'Epitech.
Pas de professeurs ni de cours proprement dits : à partir d'un support pédagogique en ligne, chaque élève apprend par lui-même et par le partage avec les autres. "Quand on travaille à plusieurs, on obtient un résultat qui est plus grand que la somme des compétences de chaque individu ", selon Kwame Yamgnane. Quant au cursus, il variera entre trois et cinq ans, afin de respecter le temps nécessaire à chaque individu pour être prêt !

Réveiller l'innovation

L'une des salles de l'école 42

L'une des salles de l'école 42

Objectif de cette formation hors-norme, à base de pensée disruptive : réveiller les capacités d'innovation mises en sommeil dans chaque individu au fil des années par un enseignement classique et trop formaté. " Quand on transmet son savoir, la tendance naturelle est d'emmener à la solution par le chemin que l'on a décidé. Apprenez à fabriquer un verre de façon traditionnelle à 400 étudiants. Puis lâchez ces étudiants dans 400 entreprises où chaque patron demandera à chacun de fabriquer un verre : vous obtiendrez 400 fois le même verre... Avantage concurrentiel de chaque étudiant : zéro ! "

42 entend donc encourager la pensée procédurale. " Quand Romain Niccoli a lancé Criteo en 2004, explique Kwame Yamgnane, il n'avait aucune idée de ce que le service deviendrait en termes techniques. Car il a agi en développeur : je lance un produit, celui-ci n'accroche pas sur le marché ? Je le reprends, j'en fais une itération, je le relance, puis une deuxième, etc. Je doute que dans une école de marketing, où l'on utilise toujours des modèles classiques (étude de marché, etc.) on aurait expliqué à des étudiants qu'une technique consiste à lancer un produit, regarder la façon dont le marché répond pour en faire des itérations au fur et à mesure. "

Sur le papier, les promesses de 42 ne peuvent laisser indifférents. S'il faut quelques années pour juger concrètement du potentiel des codeurs qui en sortiront, de grandes entreprises et groupes français, publics et privés, se sont déjà déclarés intéressés et preneurs d'élèves de la première promotion. " Parmi nos étudiants, certains iront faire du marketing. Mais avec une compétence en plus comparée aux "marketeux" sortis des plus grandes écoles de business. C'est cette pensée différente et divergente qui va leur permettre d'aller loin ."


MINI-BIO de KWAME YAMGNANE


1997 : Diplômé en informatique de l'Institut universitaire de technologie de Vannes.
1999 : Complète sa formation d'administrateur réseau à l'Epita, au Kremlin-Bicêtre.
2009 : S'implique au sein d'Epitech, auprès des jeunes de la Web@cademie.
2013 : Cofonde avec Xavier Niel, Nicolas Sadirac et Florian Bucher l'école 42, dont il est le dga.

Laurent Clause

Les BigBoss font du Ski

Les BigBoss font du Ski

Les BigBoss font du Ski

Troisième édition de cet évènement de networking organisé par DGTV en partenariat avec Travelski, qui réunira 350 participants, 190 patrons [...]

6 pop-up stores à visiter absolument à la rentrée

6 pop-up stores à visiter absolument à la rentrée

6 pop-up stores à visiter absolument à la rentrée

Pour générer du trafic, aller à la rencontre des consommateurs ou tester de nouvelles expériences clients... Les points de vente éphémères se [...]