Recherche

Rencontre connectée avec Hugues Le Bret, Compte Nickel

Publié par le | Mis à jour le

Big bang dans l'univers de la banque avec l'apparition du compte Nickel. Rencontre - connectée - avec Hugues Le Bret, l'un de ses fondateurs.

  • Imprimer

Hugues Le Bret

L'auteur de No Bank n'est pas un novice du capital. Il s'agit de l'ex-président de Boursorama et ancien directeur communication de la Société Générale. " Une grille de loto, un paquet de tabac et un compte Nickel, s'il vous plaît ! " Cette phrase, on peut l'entendre chez son buraliste depuis une poignée de semaines.

" Il s'agit simplement d'un compte bancaire sans banque. Un compte sans prêt ni découvert possible, explique Hugues Le Bret, l'un des fondateurs de la marque. On peut payer, recevoir et émettre des virements, retirer des espèces dans n'importe quel distributeur ou chez son buraliste. " La cible ? " Ceux qui ne comptent plus pour les banques, poursuit-il. Soit 2,5 millions d'interdits bancaires, aujourd'hui. Mais on estime à 9 millions le nombre de personnes en situation de précarité financière. "

L'objectif est de ratisser encore plus large en instituant de nouveaux usages. C'est plutôt le bon moment, puisque 72 % des Français se disent insatisfaits de leur banque (selon Ipsos, novembre 2013). Souvent adossé à un compte principal, Nickel peut rassurer ceux qui rechignent à payer en ligne, les étudiants qui découvrent l'autonomie, les étrangers de passage dans l'Hexagone, ceux qui voyagent hors des frontières (pas de frais supplémentaires) et tous les couples qui possèdent un compte joint et veulent dépenser en toute discrétion à côté. " Nous pratiquons l'information en temps réel avec du texto banking ", explique Hugues Le Bret. Pour faire aussi simple pour le client, le système de construction de la marque a nécessité trois années de travail.

Lorsqu'il démissionne de Boursorama, Hugues Le Bret se retrouve, à 47 ans, seul, libre (il a publié un brûlot, La Semaine où Jérôme Kerviel a failli faire sauter le système financier mondial) et... au chômage. Il croise le chemin de Ryad Boulanouar - inventeur du Pass Navigo et de la carte Moneo - un féru de la dématérialisation et de l'économie dite "de la désintermédiation". C'est aujourd'hui le président de Nickel. " Ryad Boulanouar a tout inventé, précise ce banquier défroqué. Il nous a fallu trois ans avant de recevoir l'agrément de la Banque de France, de trouver des partenaires et de tester la borne chez les buralistes. "

Le choix de ce canal de distribution n'est pas anodin. Les buralistes sont des chefs d'entreprise avant tout. Ils sont 27 500 en France, dont 46 % dans des villes de moins de 3 500 habitants. C'est le premier réseau de commerces de proximité en France. Imparable pour installer sa notoriété. " Les buralistes, via leur confédération, sont entrés dans le capital de Financière des paiements électroniques (FPE) à hauteur de 5 % ", précise encore Hugues le Bret. L'homme de com' fixe l'objectif à 100 000 ouvertures de comptes d'ici la fin de l'année, et ce, sans publicité.

MINI-BIO de Hugues LE BRET
1999 : Directeur de la communication et de l'innovation de la Société Générale
2010 : P-dg de Boursorama Banque.
2011 : Il rencontre Ryad Boulanouar, fonde la Financière des paiements électroniques (FPE).
2013 : Publication de No Bank ou l'incroyable histoire d'un entrepreneur de banlieue qui veut révolutionner la banque.

Amelle Nebia