Recherche

Objets connectés : un nouveau lien entre les marques et le consommateur

Publié par le | Mis à jour le
Objets connectés : un nouveau lien entre les marques et le consommateur

La tendance de cette année ? Les objets connectés qui permettent l'analyse des données récoltées et de leur utilisation en apportant une véritable utilité sociale. Soit une source infinie de données sur le consommateur, ses habitudes, son entourage.

  • Imprimer

Le boom du quantified self aussi appelé " automesure " permet d'améliorer son quotidien (perdre du poids, arrêter de fumer, mieux dormir ou simplement vivre mieux, plus longtemps et en bonne santé...) à l'aide d'objets connectés.

Aujourd'hui, il y aurait près de 9 milliards d'objets et de capteurs liés à Internet. En 2020, 50 milliards d'objets seront connectés. Après l'explosion des réseaux sociaux, l'internet des objets constitue une nouvelle révolution technologique majeure. Balance intelligence, smartwatch, traqueur connecté, coach numérique, balance intelligente... Ils sont capables de capturer des données et de les transmettre à un central qui les analysera afin de délivrer une information ou une action intelligente. La diversité des objets connectés donne l'impression que ces nouveaux devices sont partout dans notre vie quotidienne. Un champ immense de services rendus possibles par une meilleure connaissance du consommateur.

Ce marché en plein essor amène les grandes marques à développer leurs objets connectés pour accompagner le consommateur dans son expérience d'achat et de consommation du produit ou du service. Tout est partiellement connectable, tout devient connecté. Ces gadgets créés à partir d'objets utilisés quotidiennement dans une utilisation pratique sont de plus en plus démocratisés. Cela implique également une relation clientèle renforcée et consolidée et donc un procédé de fidélisation encore plus bénéfique.

Un capteur sur chaque objet de la maison

Améliorer la vie quotidienne, Withings, une start-up française, en a fait le coeur de sa campagne. Celle-ci a pour but de faire comprendre que les objets connectés peuvent nous aider à améliorer la qualité de notre vie. Exemple avec "Aura", qui a pour ambition de révolutionner le sommeil.
Ce dispositif connecté s'accompagne d'un capteur à placer sous le matelas de l'utilisateur, capable de suivre ses différentes phases de sommeil, sa respiration, son rythme cardiaque, etc. Avec les données recueillies, analysées et consultables sur un smartphone (via une application dédiée), Aura diffuse une ambiance lumineuse et sonore dont le but est d'agir positivement sur la qualité du sommeil. Créée en 2008, Withings est spécialisée dans la création d'objets connectées dans l'univers de la santé.

Quant à la société française Medissimo, elle a développé un pilulier connecté. Baptisé imedipac, son principe est simple : c'est une aide à la prise de médicaments. Composé de multiples compartiments, il est associé à un compte utilisateur, et rempli de médicaments par le pharmacien qui met à jour dans le même temps le compte du patient. Ainsi, lorsque le moment de la prise de médicaments se présente, le pilulier éclaire et ouvre automatiquement le compartiment concerné, et prévient son utilisateur via l'envoi d'un SMS sur son smartphone.