Recherche

Marketing genré : plus cher pour les femmes !

Publié par le - mis à jour à
'Faut-il s'appeler George pour être crédible ?' Collectif Georgette Sand
"Faut-il s'appeler George pour être crédible ?" Collectif Georgette Sand

Le collectif Georgette Sand a mis en lumière une inégalité de plus pour les femmes. Celle des prix. En effet, une "Woman taxe" existe bel et bien dans la société de consommation. Pour un même produit les femmes paient donc plus cher. Le tumblr a récolté le témoignage de près de 30 000 internautes.

  • Imprimer

La taxe rose. C'est le nom que le Collectif Georgette Sand vient de donner à une réalité et qui dénonce l'inégalité par le prix, dont sont victimes les femmes. Des milliers de prix ont été scrutés, depuis septembre dernier, pour évaluer ces petits écarts de prix pour un même produit ou service. Un Tumblr a recensé ces écarts que l'on ne perçoit pas d'une manière consciente. Aux Etats-Unis, selon le magazine Forbes, cette taxe rose coûterait 1 100 € de plus par an aux femmes ...

Une pétition sur change.org est également en cours pour dénoncer les prix de ce marketing genré, concernant précisément Monoprix. Selon le collectif " les femmes payent 1€80 pour 5 rasoirs jetables Monoprix. Les hommes, eux, payeront 1€72 pour 10 rasoirs Monoprix avec les mêmes caractéristiques. Quand les femmes payent 2€87 pour 200 ml de gel de rasage, les hommes ne déboursent que 2€39.L'enseigne profite que les produits d'hygiène pour femmes et ceux pour hommes soient dans des rayons différents pour appliquer des tarifs différenciés sur des produits pourtant similaires voire identiques. Comment comparer des prix lorsque les produits ne sont pas dans le même rayon ? Que ce soit en tant que producteur de sa propre marque ou en tant que distributeur de divers marques, le constat reste le même : ce sont - pas systématiquement mais - habituellement les femmes qui payent le prix fort. Alors que, rappelons-le, les femmes gagnent 27% de moins que les hommes et leur retraite est inférieure de 42% à celle des hommes."

Un exemple issu du Tumblr Georgette Sand



La secrétaire d'Etat chargée du Droit des femmes, Pascale Boistard, a relayé le résultat de cette étude sur son compte twitter. Le ministère de l'économie a fait savoir qu'il allait se pencher sur cette taxe rose ..




AMELLE NEBIA

AMELLE NEBIA

Chef de Rubrique

Chef de rubrique Marketing Magazine et emarketing.fr. En veille sur le retail, la consommation, le marketing produit food, les formations supérieures [...]...

Voir la fiche