Recherche

Marketing Day : "Si le marketing était un animal, ce serait un poulpe", Jean-Charles de Castelbajac

Publié par le | Mis à jour le
L'invitation au Marketing Day par JCDC
L'invitation au Marketing Day par JCDC

Jean-Charles de Castelbajac, ou "JC/DC", joue à "Si le marketing était..." un animal, une couleur, une émotion, une forme, une chanson, une femme ? Le créateur clôturera le Marketing Day mardi 4 novembre prochain. Rencontre avec un punk aux idées détonantes : des Sex Pistols à Soeur Cristina.

  • Imprimer

Dans son bureau, sous les toits d'une ancienne tannerie du 10ème arrondissement, Jean-Charles de Castelbajac nous reçoit pour parler de marketing. JC/DC - baptisé ainsi par le milieu du Hip Hop - clôturera mardi 4 novembre prochain le Marketing Day aux Docks de Paris.

En attendant de le voir sur scène, il s'est prêté aux jeu du "Si le marketing était ? ... " tout en créant un dessin pour nous ... et pour vous si vous venez ! [Voir plus loin la vidéo de sa main qui crée]

Dans ses réponses, découvrez aussi quelques "sons" qu'affectionne le créateur. La musique est, depuis ses premiers défilés, l'une de ses signatures et l'une de ses nombreuses passions. Le groupe Téléphone ou les Sex Pistols ont collaboré avec lui.

Si le marketing était ... un animal ?

JC/DC : " Un poulpe. C'est un animal intelligent doté de plusieurs cerveaux. Il est par essence protéiforme et sait se dissimuler. Il envoie aussi de l'encre pour brouiller les pistes. "

Si le marketing était ... une émotion ?

" Le désir. Intellectuel et physique. Dans certains cas on peut même parler d'addiction. De culte, soit quelque chose de spirituel. "

Si le marketing était ... une couleur ?

"Le vert kaki. Parce que c'est la couleur du camouflage. Une frontière entre le visible et l'invisible, une forme d'abstraction subliminale. Je pense aussi à la couleur orange fluo, comme une alerte ou un danger. "

Si le marketing était ... une oeuvre ?

"Une création de Keith Haring. Un artiste généreux qui a bouleversé les codes de l'art. En 1986, son Pop Shop de New York a démocratisé l'appropriation à l'art avec la vente de produits dérivés. "

Si le marketing était ... un lieu ?

"Un écran. Internet est une fenêtre, un eldorado abyssal sur le monde. Soudain, on peut en devenir les rois avec une idée. Et pourquoi pas le changer grâce à la viralité. "

Si le marketing était ... une chanson ?

"I can't do without you de Caribou. Un groupe électro originaire d'Ottawa." [Pour écouter, c'est ]

Si le marketing était ... une pub ?

"Qui m'aime me suive. Le claim d'une publicité pour les jeans Jésus. Une marque que j'ai créée et déposée dans les années soixante-dix. La campagne a été shootée par Oliviero Toscani et a fait scandale. On y voyait une femme de dos vêtue d'un mini short en jean. Le Vatican était choqué... mais cela a lancé la marque. On en revient au trouble comme l'émotion au coeur du marketing."


Si le marketing était ... une femme ?

"Soeur Cristina, qui reprend "Like a Virgin" de Madonna. La gagnante de The Voice en Italie est un phénomène parce qu'elle est une rupture ."

JC/DC dans son bureau du Xème arrondissement de Paris



Lire aussi à propos de Marketing Day

- Le diaporama : 7 objets connectés qui vont révolutionner votre quotidien

- L'agenda : Marketing Day

- Et bien sûr, toutes les informations pratiques, ainsi que le programme complet, sur le site dédié à cette journée, marketing-day.fr


Amelle Nebia et Claire Dollez