Recherche

Les médias s'habillent en Prada

Publié par le - mis à jour à
Les médias s'habillent en Prada

Quelles stratégies media pour les consommatrices luxe du secteur textile et accessoires ? Presse magazine, numérique, télévision, cinéma, réseaux sociaux, magasins ... tous ces points de contacts sont analysés par Kantar Media

  • Imprimer

Les femmes consommatrices de produits de luxe aiment avant tout les magazines (83% contre 75% des françaises). 9% d'entre elles avouent même consommer plus de 10 magazines par an, soit le double du reste de la population.

Kantar Media TGI a analysé les comportements media pour les secteurs luxe suivants : Hygiène Beauté Femmes, Hygiène Beauté Hommes, Textile Accessoires Femmes, Textile Accessoires Hommes, Automobile et Voyages Vacances. Aujourd'hui, l'institut révèle le résultat pour le secteur Textile Accessoires Femmes face aux médias.

Ces consommatrices consomment davantage la presse numérique (17%) que le reste des françaises (10%). L'indice Touchpoints TGI - permet d'identifier les individus en 3 sous-catégories selon leur appétence aux médias (faible; moyen, fort) donc à l'exposition des messages publicitaires (point de contacts) - révèle que cette cible est davantage réceptive aux stimuli publicitaire sur smartphone (indice 148), tablette (indice 188) et via la télévision connectée (ind 310).

Concernant le cinéma, 65% de la cible fait partie du tiers des femmes les plus exposées. Le constat est le même pour internet, l'e-commerce, l'affichage et surtout par les points de contacts en magasins (indice 152).

Elles aiment aussi davantage la publicité que le reste de la population qui a du reste plus d'impact sur la transformation ... 21% avouent "être tentée d'acheter des produits dont j'ai vu la publicité " contre 14% des françaises. Les sites de marque sont des bons vecteurs d'achats (8%) contre 1% pour le reste des femmes par exemple.

Focus sur les réseaux sociaux

C'est Pinterest que ces femmes préfèrent ! La création de boards constituent pour elle une sorte de garde robe idéale. Elles sont en outre cinq fois plus influencées par les avis consommateurs que le reste des internautes. Elles s'envisagent comme des "expertes" en conseils mode et même "prescriptrices" (indice 426) ... soit une cible essentielle pour des actions de marketing virale.




AMELLE NEBIA

AMELLE NEBIA

Chef de Rubrique

Chef de rubrique Marketing Magazine et emarketing.fr. En veille sur le retail, la consommation, le marketing produit food, les formations supérieures [...]...

Voir la fiche