Le s-commerce ne décolle pas

Publié le par

L'étude Global Market Insite confirme que les consommateurs utilisent les réseaux sociaux pour s'informer sur les produits, mais ils ne sont pas prêts à acheter sur Facebook.

internet shopping

internet shopping

Seuls 9% des Français inscrits sur les réseaux sociaux ont acheté à partir de ces sites au cours des six derniers mois, selon l'étude Global Market Insite (GMI). 7% seulement estiment que le f-commerce d'une enseigne est la source la plus fiable pour acheter (3% pour un détaillant). Mais, 61% jugent que le site web d'une enseigne ou d'un détaillant est le plus fiable.

En revanche, 24% des Français inscrits sur les réseaux sociaux se sont déjà tournés vers ces médias pour prendre des idées avant d'acheter. A la recherche d'informations sur les produits avant d'acheter, ces internautes privilégient les photos (27%) puis, les évaluations (19%) et la description du produit par la marque (13%).

Parmi les réseaux sociaux, Facebook est celui qui incite le plus à l'achat du seul fait du nombre de ses membres : en effet, 24% des utilisateurs ont suivi un lien sur ce site et effectué un achat contre 5% pour Twitter, 3% sur un blog, 2% sur Pinterest, 1% sur Tumblr et Instagram.

Mais, attention à la mauvaise réputation : 32% des personnes interrogées qui ont effectué un achat sur les six derniers mois, ont changé d'avis sur un produit après avoir lu des informations négatives sur les réseaux sociaux. Ce résultat monte à 43% dans la tranche des 18-24 ans.

Michel Pélegrin, directeur France de GMI conclut : " ... la route est encore longue pour les marques et les détaillants avant de rassurer le consommateur ".

E-Commerce : 12,1 milliards d'euros au 1er trimestre 2013

Retail Explorer décrypte les stratégies prix des enseignes