MENU
Recherche

Kinect : plus fort que le tactile

Publié par le - mis à jour à
Kinect : plus fort que le tactile

Analyse du comportement des clients en magasin, création d'événements, aide à la vente : difficile d'imaginer l'éventail des applications de la Kinect et leur impact sur le marketing du futur. En attendant, certaines entreprises françaises testent la technologie… avec bonheur.

Elle a déjà pris place dans votre salon ou dans la chambre du petit dernier. Elle vous a surpris avec ses commandes sans contact, lorsqu’il était question de lire un DVD ou d’interagir avec un personnage de jeu vidéo. La technologie Kinect, développée par Microsoft, d’abord associée à une console de jeu (la Xbox 360), n’a pas tardé à susciter la curiosité d’un certain nombre de marques et d’agences spécialisées, qui ont pressenti le potentiel de ce dispositif dématérialisant les interactions entre l’homme et la machine.

Entre le jeu vidéo et l’application marketing susceptible de tisser un lien plus fort entre le consommateur et la marque, le gouffre pourrait sembler énorme. Pourtant, certaines sociétés – comme Kinetyk – ont commencé, dès 2010, à détourner la technologie de sa vocation première : le jeu vidéo – pour en faire des outils marketing inédits. « Dès que j’ai compris que la Kinect permettait de supprimer la souris et les traditionnelles commandes pour piloter la machine, je me suis lancé dans le développement d’un système de reconnaissance gestuelle appliquée au marketing », explique Emmanuel Ruiz, directeur général de Kinetyk.
En effet, la Kinect permet de contrôler des applications sur PC, écran tactile ou autres interfaces simplement à l’aide de gestes. Cette technologie permet de détecter des présences humaines ainsi que le sens de circulation des personnes