MENU
Recherche

Isobar décrypte le bouton "Like" de Facebook

Publié par le - mis à jour à
Isobar décrypte le bouton 'Like' de Facebook

L'étude montre que l'engagement des fans s'obtient par une animation éditoriale qui génère des commentaires et partages. De plus, les personnes qui "likent" des pages attendent, en retour, récompense et écoute des marques.

Le succès du bouton "Like" de Facebook est incontestable. Cette fonctionnalité facilite les interactions avec les marques. Pour autant, les résultats de l’étude Isobar, « Je te like, moi non plus »(1), montrent que ce bouton ne peut être considéré comme l’unique indicateur d’engagement des fans vis-à-vis des marques car sa signification est interprétée différemment selon les internautes. Le bouton "Like" témoigne, cependant, d’une certaine affinité et proximité avec une marque. Selon l’agence de communication, les personnes qui "likent" des pages de marque attendent, en retour, d’être récompensées, écoutées et entendues.

L'édude d'Isobar, groupe Aegis Media, fait apparaître que suivre une fan page a des effets positifs sur l’attitude et le comportement : les fans ont une meilleure opinion de leur marque préférée depuis qu’ils la suivent sur Facebook, et ont le sentiment de davantage recommander cette marque à leurs amis depuis qu’ils la suivent. Mais encore faut-il que les marques sachent faire fructifier cet avantage. Par exemple, celles-ci doivent miser sur la qualité de la relation sur le long terme avec les internautes pour améliorer leur réputation.
Isobar