Recherche

Facebook, nouvel Eldorado ou tonneau des Danaïdes ?

Publié par le - mis à jour à
Facebook, nouvel Eldorado ou tonneau des Danaïdes ?
© Emmanuel Vivier

Le social design ou comment repenser sa stratégie marketing en utilisant l'esprit du réseau social numéro un dans le monde. La tribune d'Henri Kaufman, président de la société HIP IP IP et vice-président du Cercle du marketing direct.

  • Imprimer

En très peu de temps, Facebook est passé d’une application destinée aux étudiants dragueurs de Harvard (et beaucoup de responsables d’entreprises pensent que c’est encore vrai !) en un système de communication incontournable, un nouveau média de partage, d’échanges, d’expression, de distraction… et une plateforme marketing. Facebook a déjà dépassé Google en nombre d’heures passées sur site, forçant Google à lancer le concurrent Google+. Les jeux en ligne sur Facebook menacent déjà les loteries et autres jeux traditionnels…

Aujourd’hui, 11,4% des hommes sur terre sont membres de Facebook. En Europe, 58.3% des habitants sont connectés à Internet et sur cette population d’internautes, près de la moitié (44%) est membre de Facebook.

Voici quelques statistiques pour planter le décor (1) :
- 800 000 000 membres dont plus de la moitié fréquente le site au moins une fois par jour. 28% des membres sont en Europe, et seulement 23% aux US ;
- Plus de 250 millions de photos sont téléchargées chaque jour (FB est devenu – de très loin - le plus gros hébergeur de photos au monde). 90 milliards de photos seront téléchargées sur FB en 2012 ;
- En moyenne, un membre de Facebook a 130 amis. Il est connecté à 80 pages de communautés ou de marques, de groupes et d’événements ;
- Facebook est disponible dans 70 langues, et plus de 300 000 membres ont collaboré bénévolement aux traductions
- 20 millions d’applications sont téléchargées chaque jour ;
- Plus de 350 millions de membres actifs accèdent à Facebook avec un Smartphone. Près de 500 opérateurs de téléphonie mobile organisent l’installation de Facebook sur les appareils de leurs abonnés.

L’attitude des Marketers face à ce contexte

On distingue 3 attitudes, très contrastées :
1- l’attitude « autruche » : Facebook, c’est pour les ados, pour ceux qui dévoilent leurs photos de vacances, pour ceux qui passent leur temps au bureau sur Facebook au lieu de travailler (sic). Moi ? Je n’y suis pas, évidemment… Mon entreprise est une entreprise sérieuse, monsieur…
2- l’attitude opportuniste : la plupart de mes clients sont sur Facebook. Eh bien, je vais y aller aussi et installer une fan page, juste le minimum syndical « pour voir ». Bien sûr, je suis comme les pêcheurs, je pêche là où se trouvent les poissons…
3- l’attitude prospective : certes Facebook rassemble la plupart de mes clients, et surtout ceux qui ont un pouvoir d’achat élevé. Mais c’est aussi une nouvelle manière de vivre les relations entre marques et clients, d’acheter en ligne tout en étant connecté à son réseau d’amis. Dans cet esprit, il ne s’agit plus de plaquer une application Facebook pour avoir le plaisir de collecter quelques milliers de Fans à sa marque mais bien de repenser complètement le business model de mon entreprise, et de construire ma stratégie d’entreprise autour de ce nouveau paradigme reposant sur la puissance des communautés d’amis.

C’est ce que le magazine Wired appelle le Social Design. Les produits/services émanant du Social Design sont radicalement différents des produits habituels. Ils sont pensés autrement. Autour des gens eux-mêmes qui sont devenus rapidement des experts en relations et qui acceptent les rencontres et les trouvailles de sérendipité. La sagesse des amis a remplacé la sagesse des foules (dixit Mark Zuckerberg)

Cette manière de repenser sa stratégie marketing en utilisant l’esprit Facebook conduit déjà à des applications spectaculaires.
Par exemple :
• la voiture devient… une application Facebook. Facebook est visible sur le tableau de bord. On peut – si on le souhaite bien sûr – avertir ses amis de son départ, de son itinéraire et de son arrivée – en temps réel. On peut facilement proposer du covoiturage et aussi demander un coup de main en cas de panne
• vos achats peuvent se faire en demandant l’avis de vos amis. Pour un vêtement par exemple, il suffit de se prendre en photo dans la boutique devant une glace pour envoyer la photo à son réseau d’amis et recueillir immédiatement leur avis.
• Vous réservez des billets pour un spectacle (ou pour un voyage en avion ou en train) : non seulement, vous voyez sur votre écran les sièges disponibles mais aussi, les sièges occupés par vos amis. Vous pouvez ainsi réserver un siège près d’eux (ou très loin d’eux …). Vous pouvez aussi, cerise sur le gâteau, commander un T-shirt personnalisé à votre nom que vous trouverez sur votre siège en arrivant au spectacle
• Zynga a compris que non seulement les internautes voulaient jouer, mais qu’ils voulaient surtout jouer avec leurs amis

Nous ne sommes pas au bout de nos surprises. Le bouton « Like » avec ses 4 lettres est probablement le ferment et le catalyseur du marketing de demain (matin).

Henri Kaufman

(1) Sources :
- Internet World Stats
- Jeffbullas.com

Biographie :
Henri Kaufman est président de HIP IP IP et vice-président du Cercle du marketing direct.

Henri Kaufman a une triple culture atypique du Marketing, de la Communication et d'Internet. Son expérience de la publicité transparaît dans son approche du Web, dans ses consultations, ses blogs (Eclectihk et "Et si l'on parlait Marketing"), ses livres, ses cours ou ses conférences.

Il est coauteur avec PPC des Vidéos du Succès qui ont déjà été vues par près de 5 000 000 d'Internautes et ses "Conseils du lundi" sur son blog sont attendus chaque semaine par de nombreux managers.

Il a écrit (ou coécrit), entre autres :
- Le Marketing one to one (traduction)
- le Marketing de l'ego (Grand Prix des Dr Commerciaux de France)
- Carnets de sérendipité
- Sciences et communication font-elles bon ménage ?
- Internet a tout changé
- Croquis sans crayon

Henri Kaufman

5 erreurs à éviter dans un programme de customer advocacy

5 erreurs à éviter dans un programme de customer advocacy

5 erreurs à éviter dans un programme de customer advocacy

Les ambassadeurs de marque sont plus que de simples fans et participent à faire vivre la marque sur les réseaux sociaux. Jean-Denis Garo, vice-président [...]

[Tribune] En 2016, le marketing relationnel sera social

[Tribune] En 2016, le marketing relationnel sera social

[Tribune] En 2016, le marketing relationnel sera social

Face aux adblockers, les réseaux sociaux permettent aux annonceurs de nouer une relation qualitative avec leur cible, selon Catherine Michaud, [...]

Le chatbot, outil d'une relation client omnicanal

Le chatbot, outil d'une relation client omnicanal

Le chatbot, outil d'une relation client omnicanal

Les bots Messenger peuvent connecter l'ensemble des supports de la relation client d'après Geoffrey Boulakia, directeur conseil chez The Social [...]

20 ans de publicité vus par Fabienne Mallat (Hanes)

20 ans de publicité vus par Fabienne Mallat (Hanes)

20 ans de publicité vus par Fabienne Mallat (Hanes)

A l'occasion des 20 ans de Marketing Magazine, ceux qui font chaque jour la publicité (agences, annonceurs et réseaux sociaux) nous ont livrés [...]

L'Udecam reconduit Jean-Luc Chetrit à sa présidence

L'Udecam reconduit Jean-Luc Chetrit à sa présidence

L'Udecam reconduit Jean-Luc Chetrit à sa présidence

L'Assemblée Générale Ordinaire de l'Udecam du 17 novembre a réinvesti son président ainsi que ses deux vice-présidents, Pierre Conte et Raphael [...]