Recherche

De la nécessité de soigner son appli mobile

Publié par le | Mis à jour le
De la nécessité de soigner son appli mobile

84% des mobinautes sont influencés par l'avis des utilisateurs dans l'achat ou le téléchargement d'une application mobile, selon l'étude Compuware. Pour adopter une nouvelle appli, les consommateurs attendent des fonctionnalités, de la fiabilité et des performances.

  • Imprimer

Le succès des applis mobiles ne se dément pas mais gare aux applis défaillantes, tel est le principal enseignement de l'étude Compuware (1). En effet, 85% des sondés préfèrent utiliser une application mobile plutôt qu'un site mobile. Les raisons invoquées tiennent à leur rapidité, leur ergonomie, leur navigabilité adaptée à la taille de l'écran mais également à leur capacité à s'appuyer sur les fonctions natives des mobiles.

Mieux, 64% du temps d'utilisation des mobiles est consacré à l'utilisation des applis. Dès lors, il n'est pas étonnant que le nombre d'applis téléchargées et disponibles - environ 700 000 sur l'App Store et 500 000 sur Google Play - connaissent une augmentation exponentielle (cf. tableau ci-dessous).

Mais, les mobinautes sont de plus en plus exigeants sur la qualité des applis mobiles proposées. 78% des personnes interrogées déclarent qu'elles comptent sur les applications pour bénéficier d'une expérience plus simple et plus rapide qu'avec un site mobile. Aujourd'hui, 84% des mobinautes interrogés déclarent être influencés par l'avis des utilisateurs avant d'acheter ou de télécharger une appli mobile. Les éditeurs d'applis doivent donc faire attention aux fonctionnalités, à la fiabilité et aux performances.

Selon l'étude, 62% des mobinautes ont déjà observé des erreurs et des arrêts inopinés des applications, 47% des ralentissements et 40% un refus d'ouverture pur et simple. Au final, ces " défauts " donnent une mauvaise image de la marque : les utilisateurs sont moins enclins à utiliser son appli et davantage incités à passer à l'appli concurrente. Ils sont surtout moins enclins à acheter auprès de l'entreprise.