Recherche

Création de l'Observatoire français SAS-IDC des médias sociaux

Publié par le
Création de l'Observatoire français SAS-IDC des médias sociaux

C'est le fruit du partenariat entre SAS, spécialiste du décisionnel et des solutions de business analytics, et de IDC, cabinet d'études et de conseil.

  • Imprimer

Pour nourrir la réflexion et le débat, SAS, spécialisé dans le décisionnel et les solutions de business analytics, et IDC, cabinet d'études et de conseil spécialisé dans les domaines de l'informatique et des télécommunications, viennent de créer l’Observatoire français des médias sociaux.

Le premier volet de l'étude “Médias sociaux et interaction multicanal” vient d'être publié. Il comprend deux enquêtes réalisées en France simultanément au premier trimestre 2011 par IDC :
- L’une réalisée auprès des directions marketing et communication de 124 entreprises de grande taille ayant de nombreux clients (business to consumer essentiellement),
- L’autre, conduite auprès d'un échantillon représentatif de 800 internautes français adultes.

Cette photographie précise des usages des internautes montre à quel point toutes les classes d'âge et catégories socioprofessionnelles sont touchées, même si elles le sont à des degrés divers. On apprend que, désormais, le temps passé sur les médias sociaux pour un usage personnel s'élève à 52 minutes par jour. Détail intéressant : les internautes retraités y consacrent, pour leur part, 31 minutes.

Les internautes confient qu'ils vont d'abord sur les médias sociaux pour retrouver toujours plus d'amis et de connaissances. Mais, au-delà de cette affluence, ils recherchent des contenus utiles et s'intéressent aux médias sociaux comme réseaux d'influence leur permettant d'échanger des avis et des recommandations d'achat. Les médias sociaux deviennent également un espace d'interaction entre les consommateurs et les marques.

Les directions marketing et communication ont conscience du caractère durable du phénomène. Elles se sont emparées du sujet et ont lancé de nombreuses initiatives. Et même si les investissements restent limités, ils devraient connaître un accroissement significatif d'ici mi-2012.

Parmi les grandes priorités 2011 affichées par les directions marketing et communication interrogées, l'amélioration de la connaissance client et la défense de l'e-réputation figurent en très bonne place.
 

Pour télécharger le rapport “Médias sociaux et interaction multicanal”, cliquez ici.

Emilie Kovacs

Emilie Kovacs

Journaliste, réseaux sociaux et international

Je suis responsable des rubriques marketing digital, médias sociaux, data, caritatif et international.Titulaire de la carte de presse depuis [...]...

Voir la fiche
SAS et Assetlink s'associent

SAS et Assetlink s'associent

SAS et Assetlink s'associent

SAS et Assetlink développent un partenariat exclusif pour fournir aux professionnels du marketing une offre conjointe, avec l'intégration des [...]

SAS s'appuie sur Umanis au Maghreb

SAS s'appuie sur Umanis au Maghreb

SAS s'appuie sur Umanis au Maghreb

Présent en Afrique du Nord, l'intégrateur y distribuera les produits du spécialiste du data mining.

SAS s'associe à Teradata

SAS s'associe à Teradata

SAS s'associe à Teradata

Les deux spécialistes du décisionnel souhaitent proposer une offre commune comprenant logiciels et matériel.

SAS dévoile deux solutions

SAS dévoile deux solutions

SAS dévoile deux solutions

L'éditeur SAS complète sa gamme avec la mesure de la performance et le pilotage de campagne multicanal.