Recherche

Chine : un marché digital prometteur

Publié par le | Mis à jour le
Chine : un marché digital prometteur

L'Atelier de BNP Paribas Group a organisé une conférence sur le marketing digital et social adapté au marché chinois, le 17 janvier 2013. Une série de conseils ont été prodigués à une assemblée de professionnels.

  • Imprimer

Comment développer son business en Chine? Tel était le thème de la conférence de l'Atelier de Bnp Paribas qui s'est tenue face à un amphithéâtre de professionnels, le 17 janvier dernier. L'occasion d'en savoir davantage sur les tendances du digital (en particulier des réseaux sociaux) et de la consommation à l'Empire du Milieu.

Social, e-shopping et mobile

La Chine compte plus de 540 millions d'internautes et plus de 190 millions acheteurs en ligne (chiffres 2012 du Boston Consulting Group).

Les réseaux sociaux et l'e-commerce sont en forte croissance, notamment grâce à l'explosion des ventes de smartphones 3G. Par exemple, le réseau social WeChat dénombre plus de 300 millions de membres (au 1er janvier 2013). Beaucoup voit même cette plateforme bientôt dépasser Facebook en termes d'audience !

De plus, le 11 novembre 2012, " Jour des Célibataires " en Chine, a enregistré un record de ventes en ligne, avec un montant total de 30 milliards de yuans, soit 3,8 milliards d'euros ! Cette journée est ainsi devenue la plus importante pour l'e-commerce chinois (devant le "Cyber Monday" aux Etats-Unis).

Enfin, les Chinois seraient 1,1 milliard à posséder un mobile (sur 1,3 milliard d'habitants), soit un taux de pénétration de 82% (selon We Are Social Singapore - déc 2012). "Le mobile est un excellent canal pour récolter les données des consommateurs, et ainsi mieux cibler les futurs acheteurs ", explique Alexis Bonhomme, directeur du développement des marques internationales chez Tencent Goupnet.

Communiquer en Chine

" Pour bien communiquer en Chine, il faut soigner la qualité de son information et être particulièrement précis. La précision engendre en effet plus d'interactions ", indique Pierre Gervois, pdg de China Elite Focus.

L'Atelier Asia a recensé 10 tendances de thème de communication pour le marché chinois en 2013 : la sécurité, la micro, la culture, la jeunesse, le célibat, la charité, l'émotion, la vieillesse, l'intermédiation, et la fusion.

" Il faut savoir que seulement 0,77% de la population chinoise (soit 10 millions de personnes) parle anglais. D'où le peu de Chinois inscrits sur LinkedIn, car le réseau professionnel est uniquement disponible en anglais ! Mais, concernant l'ensemble du contenu produit sur Internet : tout ce qui est publié en Occident est indexé en Orient ", indique Renaud Edouard-Baraud, CEO de l'Atelier Asia.

Le témoignage de Tencent

Gordon Gao, vice-président de Tencent Goupnet, leader dans les services sur Internet en Chine, a apporté son regard d'expert lors de la conférence : " Deux choses sont importantes à retenir pour réussir à faire du business en Chine. Tout d'abord, c'est le gouvernement chinois qui dirige le marché. Il est donc essentiel d'établir d'excellentes relations avec lui, et de bien connaître la politique locale. Par exemple KFC, dont le chiffre d'affaires a dépassé celui de McDonald's, l'a bien compris. De plus, il faut garder en tête le fait qu'Internet a un pouvoir d'influence auprès des Chinois, et que c'est donc un excellent canal de communication pour les marques. Hermès en est un bon exemple. "

Il a indiqué quelques spécificités du marché : " Les Chinois construisent leur réseau personnel en fonction de leur catégorie socioprofessionnelle : les cadres restent ensemble, etc. De plus, les Chinois ne consomment pas de la même manière suivant les régions, donc impossible d'envisager la même stratégie marketing et commerciale partout. Par exemple, les habitants du Nord de la Chine ont tendance à acheter les mêmes produits par effet de mode, tandis que ceux du Sud feront plutôt l'inverse. "

Luxe : une carte à jouer

La France a l'avantage d'avoir une très bonne image en Chine. Et notamment les marques de luxe françaises, d'où l'intérêt pour elle de s'implanter sur ce marché. " Culturellement, les Chinois aiment la famille, la nourriture et l'alcool.... Comme les Français ! Ils sont aussi fans d'histoire, d'où l'intérêt pour les marques de communiquer sous la forme de storytelling... ", ajoute Alexis Bonhomme, directeur du développement des marques internationales chez Tencent Goupnet.

Statistiques des Réseaux Sociaux et du Mobile en Chine pour 2013, selon We Are Social Singapore:

We Are Social's Guide to Social, Digital and Mobile in China (2nd Edition, Jan 2013) from We Are Social Singapore

Emilie Kovacs

Emilie Kovacs

Journaliste, réseaux sociaux et international

Je suis responsable des rubriques marketing digital, médias sociaux, data, caritatif et international.Titulaire de la carte de presse depuis [...]...

Voir la fiche