Recherche

Ces commerçants qui acceptent les bitcoins

Publié par le - mis à jour à
Ces commerçants qui acceptent les bitcoins

Le phénomène reste encore (très) marginal , mais il se développe. De plus en plus d'hôtels, de cafés ou de restaurants n'hésitent plus à afficher qu'ils acceptent les paiements en bitcoins.

  • Imprimer

Le bitcoin est la plus célèbre, la plus controversée et la plus utilisée des monnaies numériques. Mais c'est aussi un moyen de transfert et d'achat fiable, et qui plus est très peu onéreux (comparé aux frais prélevés par les principaux organismes de cartes de crédit).

On lui prête beaucoup, parfois même peut-être un peu trop. Ainsi, à la veille du référendum sur l'indépendance écossaise, le site américain Quartz.com se posait-il la question de savoir si le bitcoin pourrait ou non être la future devise d'un nouveau pays dont la capitale serait Edimbourg...

60 000 marchands et cyber-marchands

Il n'en reste pas moins que les paiements en bitcoins sont aujourd'hui acceptés par 60 000 marchands dans le monde. Des marchands qui sont le plus souvent des cyber-marchands mais aussi des commerçants qui opèrent dans le "monde réel". C'est le cas à Paris de plusieurs bars ou restaurants, à commencer par le Sof's Bar ou la brasserie O'Caire, située à quelques pas de La Maison du Bitcoin qui héberge l'unique distributeur de bitcoins de la capitale.

"Aujourd'hui, pour une entreprise, accepter les paiements en bitcoins ne comportent aucun risque", souligne Thomas France, co-fondateur de La Maison du Bitcoin. En pratique, pour pouvoir accepter les bitcoins, un commerce physique doit posséder une petite application qui fait office de terminal de paiement.

Quand le client veut acheter un article ou juste commander un café, le commerçant entre le prix de la transaction dans son application. Le petit programme génère un QR Code correspondant au nombre de bitcoins à débiter. Pour payer et confirmer la transaction le client n'a plus qu'à scanner le QR Code sur une application mobile qui n'est autre que son porte-monnaie électronique.

Le client est automatiquement débité. De son côté, le commerçant peut soit alimenter son compte en bitcoins, soit décider de convertir automatiquement ces nouveaux bitcoins en euros sonnants et trébuchants. S'il choisit de conserver ses bitcoins en tant que tels, le commerçant prend (pour le meilleur ou pour le pire) le risque de la volatilité, le cours du bitcoin étant encore aujourd'hui très fluctuant. En revanche, s'il opte pour la conversion automatique sur son compte bancaire, ce risque est nul. "Le seul risque, c'est de gagner de nouveaux clients", explique Thomas France.

Pour payer en bitcoins n'oubliez pas votre porte-monnaie mobile

Le porte-monnaie mobile est une application qui permet d'accéder à ses bitcoins depuis son smartphone. Ces applications mobiles sont disponibles sous iOS et Android. Citons, parmi les plus populaires ou les plus récentes, Blockchain (iPhone), Bitcoin Wallet (Android), BitcoinSpinner (Android) ou Paytunia (Android). Ce porte-monnaie mobile se révèle très pratique pour qui veut soit transférer ses bitcoins à une autre personne, soit faire un achat auprès d'un commerce physique qui accepte les bitcoins par le simple scan d'un QR Code.

A ce stade, autant tordre le cou à un mythe. Les paiements en bitcoins ne se font pas en pièces de monnaie. Ces pièces que l'on voit souvent dans les médias et sur lesquelles est apposé le logo bitcoin ne sont en réalité que des pièces de collection.

Les paiements en bitcoins dans le monde physique concerne aujourd'hui en priorité des bars, des restaurants, des hôtels ou des chambres d'hôtes. Autant d'activités rattachées à l'univers du voyage qui ont vite compris l'intérêt qu'il y avait à accepter cette nouvelle "monnaie numérique".

Pour un commerçant accepter le bitcoin c'est tout à la fois communiquer sur une image de modernité, cibler une clientèle locale et internationale (certes un peu geek mais aussi plutôt) CSP+, et gagner en visibilité, car sur Internet les sites les commerces physiques qui acceptent les paiements en bitcoins sont aujourd'hui très soigneusement référencés. Autant d'adresses à retrouver sur Bitcoin.fr ou LeBitcoin.fr.

Mobile : où en sont les annonceurs ?

Mobile : où en sont les annonceurs ?

Mobile : où en sont les annonceurs ?

Comment les annonceurs perçoivent-ils le mobile, qui absorbe une part de plus en plus croissante des investissements publicitaires ? Réponse [...]

Les 10 meilleures campagnes de Noël 2016

Les 10 meilleures campagnes de Noël 2016

Les 10 meilleures campagnes de Noël 2016

Le compte à rebours avant Noël s'est enclenché... et, avec lui, son lot de publicités de marques toujours plus léchées. Emarketing.fr vous offre [...]

Sébastien Danet rejoint IPG Mediabrands

Sébastien Danet rejoint IPG Mediabrands

Sébastien Danet rejoint IPG Mediabrands

Plus d'un mois après l'annonce de sa démission de Publicis Media France, Sébastient Danet est nommé chairman d'IPG Mediabrands France.

Les 10 idées marketing (14-18 nov.)

Les 10 idées marketing (14-18 nov.)

Les 10 idées marketing (14-18 nov.)

La rédaction a sélectionné pour vous 10 informations percutantes. Au menu cette semaine: de plus en plus de téléspectateurs multitâches devant [...]

20 ans de publicité vus par Stéphane Xiberras (BETC)

20 ans de publicité vus par Stéphane Xiberras (BETC)

20 ans de publicité vus par Stéphane Xiberras (BETC)

A l'occasion des 20 ans de Marketing Magazine, ceux qui font chaque jour la publicité (agences, annonceurs et réseaux sociaux) nous ont livrés [...]

Alimentaire : le marketing du "sans" a de l'avenir

Alimentaire : le marketing du "sans" a de l'avenir

Alimentaire : le marketing du "sans" a de l'avenir

Bien-être et alimentaire vont désormais de pair : c'est le nouveau duo de choc mis en avant par les distributeurs et les industriels. Un discours [...]