Recherche

Avec AmazonFresh, acheter des produits frais en ligne et se les faire livrer par "La Poste"

Publié par le | Mis à jour le
Avec AmazonFresh, acheter des produits frais en ligne et se les faire livrer par 'La Poste'

Aux États-Unis, AmazonFresh, l'épicerie en ligne du géant du Net, s'associe avec l'US Postal pour livrer leurs courses aux consommateurs, de nuit, entre 3 heures et 7 heures du matin.

  • Imprimer

D'un côté l'US Postal (c'est-à-dire l'équivalent américain de La Poste), une entreprise qui assure déjà 35% des commandes passées sur Amazon.com aux Etats-Unis, et dont l'activité de livraison de colis a progressé de plus de 20% sur ces cinq dernières années. De l'autre, Amazon, le groupe fondé par Jeff Bezos, toujours en quête de nouvelles expérimentations.

Quand il n'est pas occupé à imaginer des livraisons par drone Amazon, par l'intermédiaire de son service AmazonFresh, teste actuellement la livraison à domicile des petites courses du quotidien (à commander ici bien évidemment en ligne) sur Seattle, Los Angeles et San Francisco. Le second vient ainsi de confier au premier la livraison nocturne (entre 3 heures et 7 heures du matin) sur le pas de la porte, au domicile du consommateur, de ses achats effectués en ligne. Si ce créneau horaire peut sembler atypique il s'explique par le fait qu'à cette heure, les flottes de camionnettes de l'US Postal sont d'ordinaire au repos, et donc, de facto disponibles.

Système de géolocalisation

Pour l'heure, il ne s'agit que d'une expérience pilote (d'une durée de 60 jours) est limitée à la région de San Francisco. La chaine du froid est respectée. Les produits étant, si besoin est, livrés dans des sacs réfrigérants. En 2013, l'US Postal et Amazon avait déjà conclu un partenariat portant sur un service exclusif de livraison le dimanche.

Les tentatives de percée d'Amazon sur ce segment de marché font échos à d'autres services qui aux Etats-Unis ciblent la livraison de produits frais, comme Google Shopping Express (à New York, Los Angeles, San Francisco et dans la Silicon Valley) ainsi qu'UberRUSH (à New York), un service lancé en début d'année par le groupe de VTC.

En France, des start-up comme Tok Tok Tok, ont également recours à des "Runners", des coursiers non conventionnés, qui se font fort de vous livrer chez vous, les petits achats du quotidien. Une prestation dont le client peut suivre la progression via un système de géolocalisation.