Recherche

Aux États-Unis, le marketing direct se porte bien

Publié par le
Aux États-Unis, le marketing direct se porte bien

La Direct Marketing Association vient de publier les chiffres 2011 du marketing direct. Aux États-Unis, les dépenses augmentent encore cette année, pour atteindre 163 milliards de dollars.

  • Imprimer

En direct du salon DMA à Boston, Etats-Unis

Au deuxième jour de son congrès annuel, organisé cette année à Boston, la Direct Marketing Association (DMA, association américaine du marketing direct, 2500 membres) a présenté les chiffres de la profession.

Outre-Atlantique, les dépenses en marketing direct auront augmenté de 5,6 % en 2011 pour atteindre 163 milliards de dollars.

Aux États-Unis, le marketing direct trustera cette année 52,1 % du total des dépenses publicitaires. Sa part dans les investissements publicitaires a continuellement progressé depuis 2006. Et, selon la Direct Marketing Association, ce mouvement ascendant devrait se poursuivre jusqu’en 2016.

Cette croissance des dépenses est directement liée au ROI. Selon la DMA, un dollar dépensé en marketing direct génère 12,03 dollars de ventes (contre 5,24 dollars pour la publicité dans son ensemble).

Les marques américaines, pionnières du social media

Les marques américaines, pionnières du social media

Les marques américaines, pionnières du social media

Avant gardistes sur les medias sociaux les marques americaines hesitent pas s mettre en scene grands coups de magic middle ou de content marketing [...]

Les 10 idées marketing (20-24 fév.)

Les 10 idées marketing (20-24 fév.)

Les 10 idées marketing (20-24 fév.)

La redaction selectionne pour vous 10 idees percutantes Au menu cette semaine YouTube veut supprimer les publicites obligatoires de 30 secondes [...]

La (big) data au pays de Big Apple

La (big) data au pays de Big Apple

La (big) data au pays de Big Apple

Aux Etats Unis les marques croquent pleines dents dans la data enjeu se constituer un solide capital de donnees tout en apportant de nouveaux [...]

Los Angeles, terre d'inspiration des retailers

Los Angeles, terre d'inspiration des retailers

Los Angeles, terre d'inspiration des retailers

Lieux hybrides melant consommation et espaces de travail ou de loisirs culture de la fantaisie omnipresence du street art comme support de communication [...]

Disrupter avant d'être disrupté ?

Disrupter avant d'être disrupté ?

Disrupter avant d'être disrupté ?

Telle est la question que pose Forrester qui indique que les entreprises data driven se developpent huit fois plus vite que la croissance du [...]