Recherche

A quoi ressembleront ces 6 semaines de soldes ?

Publié par le | Mis à jour le
Soldes d'hiver 2015 : 242€ dépensés en moyenne par français
Soldes d'hiver 2015 : 242€ dépensés en moyenne par français

Six semaines de soldes s'ouvrent mercredi 7 janvier. Le budget moyen avoisine cette année 240 € et ce, principalement sur des articles de mode (68%). Côté prix, une bonne affaire démarre avec une réduction d'au moins 33%. Seulement 10% cèderont à l'achat plaisir.

  • Imprimer

Même si 57% des Français estiment que leur situation économique s'est dégradée cette année, 42% comptent dépenser en moyenne 242 € (290 € en région parisienne) lors des prochaines soldes d'hiver qui débutent mercredi 7 janvier pour six semaines. 4 Français sur 10 reverront toutefois leur budget soldes à la baisse. Les principales raisons évoquées étant relatives à une baisse des revenus du foyer (86%) : hausse des charges mensuelles du foyer (47%), baisse des revenus du foyer (42%) et hausse des impôts (38%). Ce sont les principaux résultats d'une étude (1) réalisée par RetailMeNot/Yougov/ma-reduc.com sur les intentions et comportements d'achats des Français lors des soldes d'hiver.

Les intentions d'achats des Français

Plus de six Français sur dix comptent acheter des chaussures (68% // 74% de femmes et 62% d'hommes), des articles liés à la mode/accessoires (62% // 71% de femmes et 52% d'hommes), et plus de la moitié (51%) comptent aussi acheter des articles liés aux soins/beauté (60% de femmes et 41% d'hommes). Les hommes sont, quant à eux, plus nombreux que les femmes à dire vouloir acheter des articles high-tech (50% vs 42%), de l'électroménager (50% vs 46%) ou des produits liés aux loisirs (47% vs 39%).

Aujourd'hui, près d'un Français sur deux confient attendre la période des soldes pour faire des économies : 42% déclarent que la période des soldes leur sert principalement à acheter des produits dont ils ont besoin à moindre prix et seulement 10% à faire des achats plaisirs. De plus, l'étude souligne également que deux Français sur cinq (41%) estiment que, comparées aux autres réductions que l'on retrouve toute l'année, les soldes présentent aujourd'hui moins d'intérêt.

Quel canal ?

L'achat en magasin sera le canal privilégié pour les chaussures (58% des sondés), les articles soins et beauté (38%), l'ameublement (35%) et les articles modes/accessoires (33%). En revanche, internet concentrera davantage les achats liés aux voyages (45%), aux produits culturels (31%), aux produits high-tech (30%) et aux loisirs (27%). On retiendra également que les Français qui anticipent de faire les soldes comptent réaliser en moyenne 30% de leurs achats soldés sur Internet.

Par ailleurs, 70% des Français, affirment avoir reporté au moins un type d'achat à la période des soldes. Ces achats reportés dans le temps concernent principalement les chaussures (43%), la mode et accessoires (39%) et l'électroménager (24%) et/ou le high-tech (22%).

En termes de réductions espérées, les Français s'attendent à ce que les prix soient réduits d'un tiers en moyenne, c'est-à-dire que la réduction que les répondants de cette étude comptent obtenir est de 33% en moyenne.

L'exercice de la préparation des soldes

Plus d'un Français sur cinq (21%) compte effectuer du repérage avant les soldes d'hiver et un sur dix (10%) envisage même de poser un jour ou une demi-journée de congés/RTT pour s'y consacrer. Lors des soldes, l'efficacité est de mise : un tiers (33%) compte les faire seul(e), tandis que le/la conjoint(e) demeure le/la partenaire privilégié(e) (34%), avec les enfants assez loin derrière (17%).

En avant-première on retrouve aussi les ventes privées, recherchées par deux Français sur cinq (40%) juste avant le lancement des soldes de janvier afin d'éviter la cohue des soldes (24%) ou pour être sûr de trouver le produit souhaité (23%). Aussi, 43% comptent cumuler des bons de réduction pendant les prochaines soldes alors que 29% ne comptent pas en utiliser (près de 30% de ces non-utilisateurs estimant que les bons de réduction ne sont pas cumulables avec les soldes alors qu'ils se trompent). " Les habitudes des Français évoluent constamment surtout lorsqu'il s'agit de dénicher les meilleurs prix sur les gammes de produits qu'ils affectionnent. Aujourd'hui ils surveillent, comparent, achètent à la fois en magasin et en ligne, ils cumulent les réductions, ils profitent des promotions ponctuelles. Lorsque l'on voit que 43% des Français prévoient de chercher des bons de réduction pour les cumuler avec les soldes, nous nous disons que ce que nous offrons aux consommateurs est utile et indispensable aujourd'hui pour leur permettre de mieux consommer ! " commente Anne-Marie Schwab directrice générale de ma-reduc.com (1) " avec la nouvelle réglementation qui interdit dorénavant les soldes flottants, les consommateurs vont être de plus en plus attentifs aux offres proposées... et si ils ont, en plus, le réflexe de vérifier si des codes de réduction peuvent être cumulés avec les prix proposés en ligne, c'est qu'ils ont tout compris ! ".


(1) Méthodologie

Sondage réalisé en ligne du 9 au 10 Décembre 2014 auprès de 998 personnes, représentatives de la population Française selon la méthode des quotas. Tous les chiffres sont - sauf mention contraire - de YouGov FranceFrance : Les données sont présentées arrondies au pourcent le plus proche pour en faciliter la lecture. Les totaux et sous-totaux peuvent différer de la somme des résultats additionnés ensemble, en raison des cumuls d'arrondis.


AMELLE NEBIA

AMELLE NEBIA

Chef de Rubrique

Chef de rubrique Marketing Magazine et emarketing.fr. En veille sur le retail, la consommation, le marketing produit food, les formations supérieures [...]...

Voir la fiche