Recherche

L'automobile en mode séduction

Publié par le | Mis à jour le

Le courrier adressé sert à présenter les nouveaux modèles de véhicules au public.

  • Imprimer

1,8 million de Français de 15 ans et plus lisent au moins un courrier adressé du secteur automobile en moyenne au cours d'une semaine, soit 3,5 % de la population. Si ce marché connaît des difficultés depuis quelques années - seulement 1,79 million de voitures neuves ont été vendues en 2013 (*) -, le rythme des lancements de nouveaux modèles reste très soutenu.

Mediapost Publicité

Mediapost Publicité

Éric Trousset

Ce dynamisme nécessite un soutien de la part de la communication. " L'automobile est un marché d'offre et de séduction : les consommateurs cherchent en permanence à être stimulés, explique Éric Trousset, ­directeur général adjoint études et marketing de Mediapost Publicité. Un pouvoir ­d'attraction auquel répond le courrier adressé, car ce canal met en valeur les modèles au travers de créations attractives et pédagogiques, et entretient, de fait, une relation privilégiée avec ses clients et prospects. "

Le top 3 des annonceurs du secteur est occupé par les ­constructeurs français. Il convient, également, de noter l'absence de Volkswagen, la marque étant plus présente dans les médias traditionnels. Renault est en tête du secteur, avec 405 000 lecteurs par semaine moyenne, loin devant le deuxième du podium, Citroën, à 280 000.

Sans surprise, le profil des lecteurs de courrier adressé automobile est plutôt masculin (indice d'affinité 120 contre 82 pour les femmes), âgé de 35 à 64 ans (indice 133 contre 56 pour les 25-34 ans) et de catégorie socioprofessionnelle supérieure (**) (indice 122 contre 90 pour les CSP-) par rapport à l'ensemble des lecteurs de courrier adressé (base 100).

Ce constat s'explique principalement par le fait que la majorité des campagnes sur ce média concernent des lancements de nouveaux modèles.

(*) Chiffres du Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA).

(**) Artisans, commerçants, cadres, professions intermédaires.