Recherche

Sitram se remet aux fourneaux

Publié par le - mis à jour à
Sitram se remet aux fourneaux

Après des années d'absence, la marque d'ustensiles de cuisson relance ses gammes et capitalise sur le bon souvenir laissé par ses produits auprès de 50% des Français.

  • Imprimer

Voilà 50 ans que Sitram fabrique, dans le centre de la France, des casseroles et autres ustensiles de cuisson fort connus dans les années 80 et 90.

Depuis, la marque s'est faite si discrète qu'elle a failli être oubliée.

Mais une étude consommateur réalisée en mai dernier(1) a montré que près d'une personne sur deux se souvenait de Sitram et de ses spots publicitaires au ton décalé, même après toutes ces années (voir les vidéos ci-dessous, extraites de l'INA, pour une rapide plongée dans le passé...). Mieux encore, Sitram arrive en 3e position des marques de cuisson spontanément citées par les consommateurs, après Seb et Tefal.

Réveiller une belle endormie

En conséquence, le groupe Gers Equipement, qui a racheté Sitram l'an dernier, relance la marque avec un plan média qui commence dès demain par la diffusion de trois spots de 12 secondes sur TF1 et M6, à des heures de fortes audiences familiales (cible : femmes de 25-59 ans et hommes de 25-49 ans), plus un nouveau logo et une nouvelle signature, "Entre nous, c'est du solide".

Le ton de la communication de la marque reste proche de celui, cocasse, des années 90. La signature d'alors, "Si vous ne prenez pas une Sitram, vous risquez de prendre une gamelle" est reprise dans les trois spots d'aujourd'hui, produits et réalisés par l'agence Pinkanova, simplement complétée par "encore" avant "une gamelle". Voici l'un des spots de la campagne actuelle :


Et voila les spots, dont le premier (caniche) est très proche du précédent, datant des années 80 et 90 :


Reconstruire toute la gamme

La campagne de communication n'est qu'une facette de la relance de la marque. "On a d'abord retravaillé toute la gamme, explique Philippe Foulon, directeur général de Gers Equipement, et on prend la parole maintenant en prévision du lancement, en février prochain, des nouveaux produits". La sortie de trois nouveaux modèles d'autocuiseurs, ainsi que de nouvelles gammes de casseroles et poêles, sera soutenue par un plan media conséquent en 2015, en presse, TV (avec l'ajout de Cuisine Plus, pour toucher un public averti) et sur les réseaux sociaux, pour un budget global sur lequel Gers Equipement ne souhaite pas communiquer.

"Le marché des ustensiles de cuisson est un marché en souffrance, sur lequel on doit être innovant et percutant, poursuit Philippe Foulon. La marque est un facteur d'achat et c'est pour cela qu'on a voulu prendre la parole sur Sitram. Relancer une marque reste un challenge, mais la notoriété forte est une aide parce que le consommateur identifie le produit rapidement".

Positionnée sur le créneau moyen et haut de gamme du marché, distribuée en grandes surfaces alimentaires et spécialisées, et en CHR, Sitram est relancée sur tous les fronts. Le groupe Gers Equipement, qui touche les amateurs de cuisine et d'arts de la table à travers sept marques (2) annonce qu'il dépassera, en 2014, son objectif de vente de 75 millions d'euros.

(1) Étude menée sur un échantillon de 1400 personnes par le cabinet PL S&C

(2) Equinox (ustensiles en inox), Créalys (batteries de cuisine, cocottes en fonte et plats en grès), Faveco (éléments pour conserver, ranger et transporter), Delys by Verceral (plats et vaisselle pour recevoir), Gimel (couteaux et couverts), Ambiance Nature (ustensiles en fibre de bambou) et enfin SITRAM depuis 2013 (autocuiseurs, casseroles, poêles, cocottes et faitouts).

Visionnez les deux autres spots de Sitram :