Recherche

Puget renouvelle sa saga publicitaire avec Michel Boujenah

Publié par le | Mis à jour le
Puget renouvelle sa saga publicitaire avec Michel Boujenah

Fernandel dialoguant avec Michel Boujenah… C'est possible avec Puget. Pour rajeunir l'image de la marque d'huile d'olive, Lesieur a choisi un nouvel ambassadeur et a renouvelé sa saga publicitaire. La campagne TV démarre le 10 avril.

  • Imprimer

En bon méditerranéen, Michel Boujenah donne la réplique à Fernandel dans la nouvelle saga publicitaire, déclinée en télé du 10 au 30 avril, puis durant l’été.
"Notre cœur de cible est constitué de consommateurs qui ont découvert la marque dans les années quatre-vingt-dix. Ces trois dernières années, nous avons élargi notre gamme vers les spécialités à tartiner (tapenades…), les vinaigrettes et l’huile bio. Cette démarche nous permet de toucher une clientèle plus jeune, celle des 35 à 45 ans", explique David Garbous, directeur marketing de Lesieur.

Avec cette nouvelle campagne, Puget, capitalise sur le capital de sympathie lié à Fernandel, tout en misant sur son successeur, à l’image authentique et conviviale. Au fil de saynètes, tournées en décor réel, avec la voix de l’imitateur Michel Elias, Michel Boujenah prend de l’assurance, symbolisant le passage de témoin avec Fernandel.

Innovations en série

Première marque en valeur sur le marché de l’huile d'olive (avec 100 millions d’euros de CA), Puget doit faire face à la concurrence conjuguée des marques italiennes et des MDD (marques de distributeurs). "Sur un marché de l’huile qui pèse au total 670 millions d’euros de chiffre d’affaires), en légère progression en volume (+2,6 %) nous avons réussi à faire de la croissance, grâce à l’extension de nos gammes et à l’innovation", souligne David Garbous, directeur marketing Lesieur ( groupe Sofiproteol).

Avec ces spécialités à tartiner (caviar d’aubergines, confit de tomates séchées, tapenade...), lancées en 2007, Puget a fait passer son taux de pénétration de 20 % à 23 % et a conquis une clientèle qui apprécie les moments de convivialité. Même succès avec les sauces salades. Sur ce marché en croissance de 2 %, Puget a misé sur la naturalité et sur les sauces biphasées, qui progressent beaucoup plus rapidement (+40 %) que les sauces émulsionnées (-1,5 %). Avec les trois références lancées en 2010, Puget a conquis une part de marché de 6%.

Dernier lancement réussi, celui de l’huile Puget Bio. En neuf mois, cette référence, commercialisée à un prix supérieur de 20 % par rapport aux huiles "classiques" s’est taillé une belle part de marché (15 %). Et le potentiel de développement des huiles bio est élevé. Le marché français progresse de 36 % l’an en volume et de 33 % en valeur.

New York, nouvel eldorado de Michel et Augustin

New York, nouvel eldorado de Michel et Augustin

New York, nouvel eldorado de Michel et Augustin New York, nouvel eldorado de Michel et Augustin

Michel de Rovira et Augustin Paluel Marmont createurs de Michel et Augustin compteront l ete 2017 une centaine de salaries dans leurs locaux [...]

Éric Trousset est élu président de l'Irep

Éric Trousset est élu président de l'Irep

Éric Trousset est élu président de l'Irep

Institut de recherches et etudes publicitaires renouvele une partie de son conseil administration mardi 14 juin 2016

Les bébés Evian se mettent au surf

Les bébés Evian se mettent au surf

Les bébés Evian se mettent au surf

Dans Baby Bay les celebres bebes Evian reviennent sur les ecrans dans une nouvelle campagne publicitaire qui surfe sur le succes de la saga [...]

K-Way signe un retour gagnant

K-Way signe un retour gagnant

K-Way signe un retour gagnant

La relance une marque est toujours une gageure Depuis plus de trois ans Way est repartie la rencontre des consommateurs francais avec des collections [...]

DDB New York, la vérité comme insight!

DDB New York, la vérité comme insight!

DDB New York, la vérité comme insight!

Figure de proue de la revolution publicitaire des annees soixante et agence historique de Volkswagen Dane Doyle Bernbach New York continue de [...]