Recherche

Orangina Schweppes veut secouer le rayon frais

Publié par le | Mis à jour le
Orangina Schweppes veut secouer le rayon frais

La société s'attaque à Tropicana et Andros sur un petit marché sous-exploité, avec trois de ses marques phares – Oasis, Pulco et Pampryl- qui s'ajoutent à Sunny Delight, marque rachetée il y a un an. Au total 13 références pour répondre aux différents moments de consommation journaliers.

Une course contre la montre : un an juste après le rachat de Sunny Delight, Orangina Schweppes France (*) s’attaque au marché des jus réfrigérés, en relançant la marque quelque peu endormie et lançant trois de ses marques phares sur ce marché. "Nous étudiions la possibilité d’attaquer le rayon frais depuis 2007. Le rachat de Sunny Delight a été l’accélérateur. Nous avions une pépite. Il fallait en profiter", explique Élodie Delplace, directrice développement d’Orangina Schweppes France.

Pour Hugues Piétrini, président d’Orangina Schweppes France, ce lancement "évident" pour Orangina Schweppes est placé sous un double pari : "qualité et naturalité". Une évidence d’autant plus grande, rappelle Élodie Delplace qu’ "Orangina Schweppes est le leader de l’innovation en France : sur dix nouvelles références du marché en 2011, six appartiennent à la société".

Seulement un tiers de foyers consommateurs

Une offensive qui arrive à un moment crucial pour le challenger de Coca-Cola (devant Pepsi-Co) sur le marché français des soft drinks : quelles seront les conséquences pour les industriels de la taxe sur les sodas ? Pour l’instant, les hausses de prix n’ayant pas été complètement changées, il est difficile de répondre. Néanmoins, les volumes annoncés pour