Recherche

Kusmi Tea ouvre son flagship sur les Champs-Élysées

Publié par le | Mis à jour le

Le Café Kousmichoff a ouvert juste avant la fin du monde sur la plus belle avenue du monde. La marque Kusmi Tea a fait appel au designer Olivier Saguez pour construire ce flagship, symbole de l'ambition de cette marque. Créée en 1867 à Saint-Pétersbourg, elle a été reprise en 2003 avec succès.

  • Imprimer

Du thé au salon de thé. Kusmi Tea a ouvert son plus grand salon de thé sur les Champs Elysées en décembre dernier (250m2) entre Ladurée et Nike. Le Café Kousmichoff (du nom du fondateur russe de la maison de thé), designé par Saguez & Partners, est un virage dans le développement de la marque. De l'adresse "symbolique" sur les Champs-Elysées, on comprend que, désormais la croissance passera par un réseau de points de vente propres préféré aux corners dans les grands magasins.On retrouve par exemple Kumi Tea dans les zones de flux comme le centre commercial Saint Lazare, Confluence à Lyon ou dans le futur Beaugrenelle dans le 15ème arrondissement de Paris. La marque est aujourd'hui distribuée dans plus de 30 pays et développe son essor international avec l'ouverture de boutiques à Milan, New York et bientôt à Londres. Pour l'heure le réseau compte 25 boutiques et réalisera un CA 2012 de 23 millions d'euros.

Positionnement

Aujourd'hui, Kusmi Tea est l'une des plus importantes marques de thé premium en France et dans le monde. La marque s'est imposée sur le marché du thé en véhiculant une image différenciante du thé haut de gamme. La maison de thé a su rajeunir et moderniser l'image du thé grâce à une identité visuelle forte positionnée entre tradition et avant-gardisme. Enfin, Kusmi porte une attention toute particulière au plaisir et au bien-être et développe notamment des thés aux vertus bienfaisantes comme les mélanges " Detox ", " Sweet Love ", " Boost " ou " Be Cool ".

Un peu d'histoire

Crée en 1867 par Pavel Michailovitch Kousmichoff, la maison Kousmichoff s'impose rapidement sur le marché Russe. En 1880, pour la naissance de sa fille Elizabeth, il crée Bouquet de Fleurs qui deviendra très vite le thé préféré des tsars. C'est en 2003 que les frères Orebi rachètent la maison Kousmichoff. Issus d'une longue lignée de négociants spécialisés dans le commerce du café et du cacao, c'est tout naturellement qu'ils se sont intéressés au thé. (En savoir plus ? Lisez le portrait de Sylvain Orebi)

Amelle Nebia